PSG : un indésirable “nous prend pour des cons” s’insurge Rothen !

Jérôme Rothen s'en est pris ouvertement à un joueur du PSG.

En fin de contrat avec le club de la capitale, comme Kylian et Ethan Mbappé, Layvin Kurzawa va partir le 30 juin prochain. Interrogé par le média Le Carré, le latéral gauche de 31 ans a critiqué la direction de l'écurie championne de France, qui lui a manqué de respect. L'ancien Monégasque a également confié discuter avec son ex-club, qualifié pour la prochaine édition de la Ligue des Champions.

Les critiques du Français ne sont pas passés auprès de Jérôme Rothen.

“Il est remplaçant du remplaçant du remplaçant”

Dans l'émission Rothen s'enflamme, sur RMC, l'ancien milieu de terrain international a fustigé d'abord l'attitude de Layvin Kurzawa, qui a confié ne pas avoir compris sa prolongation en 2020 : “Au bout de cinq ans, il avait perdu sa place et on lui propose quatre ans de contrat au même salaire, voire plus, je resigne. Je peux comprendre la prolongation, mais après, c’est comment ça se passe. La première année de sa prolongation, il joue une vingtaine de matchs (27 en 2020-2021) et derrière, il ne joue plus du tout. Il est prêté à Fulham (2022-2023) où il ne joue pas, il revient et il est remplaçant du remplaçant du remplaçant, et le mec reste toujours. Il a dû avoir des opportunités, mais pas au même salaire parce que là, il faut faire des concessions”.

“Il est tellement hors-sol”

Pour cette raison, l'international ne doit pas se plaindre de sa situation : “C’est là où il nous prend pour des cons. Il nous dit, ‘le foot m’a tellement manqué depuis un an’ mais non Layvin (Kurzawa), ça fait quatre ans que le foot te manque. Ce n’est pas possible de passer autant d’années sans jouer alors que tu es soi-disant amoureux du foot. Il est tellement hors-sol qu’il ne se rend même pas compte que lorsqu’il est sur le terrain, il est ridicule, qu’il ne fait pas de remise en question et que c’est toujours la faute des autres”.

Layvin Kurzawa pourrait rebondir à Monaco, mais pas en France, ou à l'étranger.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.