La réaction de Cristiano Ronaldo à l’élimination connue !

Très peu en vue lors des 120 minutes face à l'équipe de France lors des quarts de finale de l'Euro vendredi soir (0-0, 5-3 tab), Cristiano Ronaldo a peut-être disputé son dernier match en carrière avec le Portugal.

Titulaire toute la compétition malgré des prestations poussives, Cristiano Ronaldo n'a pas permis au Portugal de se qualifier pour le dernier carré de l'Euro 2024 ce vendredi soir face à la France. Contenu toute la rencontre par William Saliba et Dayot Upamecano, le joueur d'Al-Nassr a raté une grosse occasion, seul aux six mètres, qui aurait permis au Portugal de prendre l'avantage en prolongations.

Cette élimination pourrait signer la fin de carrière internationale de Cristiano Ronaldo et de son compatriote Pepe, qui, de son côté, a été au niveau de ce duel. Après le coup de sifflet final, le défenseur central du FC Porto s'est confié sur l'état d'esprit du duo de vétérans après l'élimination aux tirs au but.

“Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, nous sommes très touchés”

Je ne vais pas répéter ce que j'ai dit à Cristiano Ronaldo après le match, mais nous avons beaucoup de peine, a-t-il confessé à la presse. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, nous sommes très touchés. Nous sommes frustrés de ne pas avoir gagné ce match, d'être éliminés d'une compétition aussi importante, tout en sachant que nous avions les qualités pour aller plus loin. L'avenir ? Ce n'est pas aujourd'hui que je vais parler de mon avenir. J'aurai le temps d'en parler. J'ai déjà parlé à mes coéquipiers. Nous devons être capables de passer outre cette grande déception, cette grande tristesse que nous ressentons tous.

Etait-ce la compétition de trop pour Cristiano Ronaldo ? Sa présence dans le groupe semble logique, mais son temps de jeu démesuré au vu de ses performances a de quoi interroger.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.