Mercato - L’OM devancé dans le dossier Lindstrom !

Jesper Lindstrom, très courtisé, devrait s'en aller de Naples lors de ce mercato estival, mais pas forcément pour aller à l'OM.

Le club phocéen multiplie les pistes durant ce mercato : Youcef Atal, Brice Samba, Illan Meslier, Ezequiel Fernandez ou encore Mason Greenwood, entre autres. Marseille vise aussi depuis plusieurs semaines le milieu offensif danois de Naples. Transféré en 2023 dans le club italien, pour 30 millions d'euros, l'ex de l'Eintracht Francfort a déçu – 32 apparitions, 1 passe décisive -, au point d'être cité pour un départ.

Outre l'OM, l'OL est également à l'affût. Mais comme relayé sur notre site, l'international pousserait pour rejoindre le 8ᵉ de Ligue 1, entraîné par Roberto De Zerbi.

Un Olympique peut en cacher un autre

Du côté du journaliste Nicolo Shira, les informations sont cela dit bien différentes. D'après l'Italien, c'est plutôt l'Olympique lyonnais qui mène “la course” concernant Jesper Lindstrom, sous contrat avec la formation napolitaine jusqu'en 2028. Les discussions sont ouvertes pour le meneur de jeu de 24 ans. Mais le joueur ne sera pas facile à déloger.

En effet, si Naples est ouvert, dans l'idée, à un départ, il faudra y mettre le prix. D'après la Gazzetta dello Sport, le club dirigé par Antonio Conte réclame 25 millions d'euros pour l'offensif formé à Brondby, en Suède.

Lindstrom, parti pour rester ?

Par ailleurs, l'entraîneur italien, passé par la Juventus, l'Inter et Chelsea, ne serait pas contre conserver Jesper Lindstrom. Dans un premier temps, le coach espère d'ailleurs le voir à l'œuvre, à l'entraînement et en match de préparation, avant de se décider sur son avenir. Après avoir investi autant d'argent lors du mercato de 2023, Naples peut espérer un rebond pour le Danois, dans l'idée aussi de ne pas le bazarder un an après son transfert pour un prix moindre.

Il semble donc que ce dossier ne doive pas nécessairement se concrétiser dans les prochaines semaines, à moins que l'OL, l'OM ou une autre formation mette le prix.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.