L’objectif majeur de l’Inter, le cas Mourinho, le plan en vue du mercato hivernal… Thohir n’a rien oublié

Le président de l’Inter Milan, Erick Thohir, a pour ambition de propulser son club au sommet tant en Serie A qu’en Ligue des champions. Par le biais de Tuttosport, il a évoqué plusieurs sujets majeurs qui concernent l’écurie lombarde.

Roberto Mancini

Un bon début de saison. Après 11 journées disputées en Serie A, l’équipe de l’Inter Milan occupe la deuxième place du classement en étant à égalité de points, 24 pour être précis, avec la Fiorentina qui est leader. En dépit de cela, Erick Thohir a mis l’accent sur le fait que le Scudetto n’est pas l’objectif majeur du club… pour le moment. « Nous avons étudié un projet de quatre ou cinq ans. En premier lieu, nous voulons revenir en Ligue des champions. Mancini et les joueurs sont conscients de cela et nous travaillons dur pour y parvenir. Durant les onze premières journées, nous avons bien joué. Mais pour gagner le Scudetto, il reste encore 27 matches… », a-t-il justement fait remarquer.

En prime, le président de l’écurie lombarde a fait savoir qu’il est enchanté de pouvoir s’appuyer sur un entraîneur comme Roberto Mancini. Pour lui, l’ancien coach de Manchester City est l’homme de la situation au Stade Giuseppe Meazza. « Roberto a obtenu d’excellents résultats et c’est pourquoi nous l’avons choisi. La deuxième chose, c’est qu’il a la capacité d’être un leader. Il a du caractère et il est aussi très intelligent. Au début, cela n’a pas été facile durant la période de transition. Mais maintenant, nous sommes très satisfaits de sa manière de mener l’équipe. » Erick Thohir a ajouté qu’il partage « la même vision » avec Roberto Mancini.

Le retour de Mourinho n’est pas d’actualité.

A la question de savoir s’il craint de voir ce dernier réclamer un bon de sortie, afin de revenir en Angleterre par exemple en endossant le costume de manager à Chelsea, l’Indonésien a mis les points sur les « i ». « Vous devez demander ça à Mancini. Si vous me le demandez, il restera à l’Inter pour les 10 ou 15 prochaines années. Pour l’instant, nous avons un accord afin de travailler ensemble pendant les deux ou trois prochaines années. Je ne pense pas qu’il est le genre de personne qui peut quitter un projet à mi-chemin. »


Enfin, Erick Thohir a également évoqué le cas José Mourinho. Même s’il a énormément de respect pour le « Group One », le président des Nerazzurri n’envisage pas de le nommer prochainement. « C’est un grand entraîneur mais nous n’avons jamais parlé de cela. Bien sûr qu’il pourrait coacher l’Inter mais je ne pense pas que ce soit correct de faire des comparaisons avec les deux. Nous avons pleinement confiance en Roberto Mancini. Il fait partie de l’histoire depuis de nombreuses années », a insisté Erick Thohir. En ce qui concerne le mercato hivernal maintenant, le dirigeant a mis l’accent sur le fait qu’il est « toujours excitant mais aussi très dangereux ». A ses yeux, il faudra recruter « des nouveaux joueurs » sans pour autant déstabiliser les éléments déjà en place.