Robert Moreno, une entrée réussie sur le banc Monégasque

Robert Moreno, le nouvel entraîneur de l’AS Monaco, a fait sensation lors de son premier match au Parc des Princes face aux quatre fantastiques du PSG.

Roberto Moreno Monaco

Il y a un peu moins d’un an Leonardo Jardim retrouvait son poste d’entraîneur après avoir été éjecté du banc du Rocher au profit de Thierry Henry dont les performances avaient été catastrophiques. Cette fois-ci, il semblerait, au vu de l’excellente prestation des monégasques face au PSG que l’ère Jardim soit belle et bien révolue. Le jeu séduisant, basé sur l’attaque, qu’a su proposer Moreno, tout juste arrivé il y a deux semaines, a fait l’unanimité. Cela faisait bien longtemps que l’on n’avait pas assisté à un match de Ligue 1 si intense qui, tel la boule d’une roulette, aurait pu basculer à tout moment en faveur d’une ou l’autre équipe.

Robert Moreno, l’énarque du football

Contrairement à de nombreux entraîneurs, le coach espagnol n’a jamais été joueur. Alors que son père, Tiburcio, ancien joueur de foot de quatrième division, présidait un club de quartier, son fils âgé de quatorze ans entraînait déjà. Par la suite, il a obtenu le diplôme d’entraîneur de premier niveau à la Fédération catalane juste avant de commencer des études universitaires. A 26 ans il décroche le dernier degré du diplôme d’entraineur national faisant de lui le plus jeune diplômé de sa promotion. Conscient de la difficulté de percer dans le métier, surtout quand l’on n’a pas acquis une expérience de joueur professionnel, il a privilégié les études et a fait un an de droit. Par la suite, il a renoncé à cette voie et obtenu une licence de Commerce et Relations internationales. Pour gagner sa vie, tout en poursuivant ses études, il travaillait à l’étage des coiffeurs dans un très grand centre commercial à Cornellá. Il a aussi un peu travaillé dans le secteur bancaire à la Caixa.

Carrière d’entraîneur

En 2003 Robert Moreno commence à entraîner des clubs amateurs en Catalogne. C’est Luis Enrique, l’ancienne gloire du FC Barcelone, qui le repère en 2011 et qui en fait son adjoint. D’abord à la Roma, puis au Celta de Vigo puis au FC Barcelone de 2014 à 2017, ensuite en équipe nationale d’Espagne. Pendant l’absence de Luis Enrique pour des raisons personnelles en 2019, il le remplace à la tête de la Roja pour 9 matches. Bilan : 7 victoires et 2 nuls.

Particularités

Moreno est connu pour la justesse de ses analyses et l’observation de ses adversaires. C’est aussi un fin tacticien, il a même publié un livre en 2013 : ” Ma recette du 4-4-2 “. Reste à savoir si cette ” recette ” permettra à Monaco de retrouver le podium en fin de saison.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement