FC Séville, Ocampos : « Je n’ai vu personne en 50 jours »

L’ailier argentin a raconté au média officiel du FC Séville le protocole qu’il a suivi durant le confinement en Espagne.

Lucas Ocampos


« Le club nous a beaucoup aidés pour que l’on prenne aucun risque. A partir du moment où vous sortez de la voiture, jusqu’à ce que vous rentriez chez vous, tout est très contrôlé. Les mesures sont respectées au maximum. Il y a une personne de la Liga qui contrôle tout en permanence, et nous, les joueurs, ne pouvons pas nous plaindre. Evidemment, quand je parle de peur, je veux dire que cela est sûrement arrivé à d’autres gens. D’être aux côtés d’une autre personne… Parce que je n’ai vu personne en 50 jours. Evidemment, j’allais faire quelques courses au supermarché, mais je ne parlais pas aux gens. Ici (au FC Séville), il y a des personnes que je connais, le type de personne que l’on serre dans ses bras, des gens avec qui j’ai beaucoup partagé… Il est évident que vous voyez des gens que vous connaissez et appréciez et vous ne pouvez pas aller les saluer, avec cette pandémie, c’était bizarre. »

Lucas Ocampos, 25 ans, a marqué 10 buts et fait 2 passes décisives pour sa première saison en Liga.