FIFA : Wenger est très inquiet pour les clubs

L’ancien coach d’Arsenal, aujourd’hui chargé du développement mondial du football à la FIFA, a tiré la sonnette d’alarme, sur BeIN Sports.

Arsène Wenger


« Nous avons calculé que le football global allait perdre 20 % de ses revenus. Disons que le football peut faire 45 milliards de livres sterling (50 milliards d’euros) de chiffres d’affaires dans le monde. La perte sera de 10 à 14 milliards (11 à 16 milliards d’euros), le montant que le football perdra. Cela a rendu les clubs faibles plus faibles et les clubs forts plus forts. La Premier League survivra, je ne m’inquiète pas pour la Premier League. En Angleterre, les ligues inférieures sont en train de mourir. Il y a des clubs qui perdent de l’argent et qui en perdent s’ils ouvrent leur stade pour jouer à huis clos. C’est absolument là où le football doit être repensé afin de voir comment nous pouvons aider ces clubs à survivre. Il y a trop de clubs en difficulté et il n’y a pas assez d’argent pour les aider à survivre. On arrivera à un stade où un club avec des joueurs professionnels ne pourra plus être professionnel et nous perdrons beaucoup de clubs. »

En France, des clubs comme l’OM, en déficit, ont vu leur difficulté s’accentuer avec la crise.