OM : Di Meco s’en prend encore à Eyraud

Alors que des associations de supporters de l’Olympique de Marseille craignent désormais une rupture de la convention sur les abonnements depuis l’envoi par le club d’une mise en demeure, Eric Di Meco a de nouveau critiqué le président marseillais Jacques-Henri Eyraud.

Alors que l’apaisement aurait sans doute été de rigueur un peu plus de deux semaines après les incidents survenus à la Commanderie, le centre d’entraînement du club olympien, la direction du club a choisi de durcir le ton avec cette menace à peine dissimulée de chasser les associations de supporters du Vélodrome. Le comportement de Jacques-Henri Eyraud agace au plus haut point le consultant de RMC. Je ne sais pas ce qu’il a derrière la tête (…) Maintenant, j’ai un gros doute sur sa respectabilité. Cet homme est devenu dangereux. Dangereux pour l’OM, pour le club que j’aime. Je suis de tout cœur avec les supporters. M.Payan (le maire de Marseille), ne vendez pas le Vélodrome à ces gens-là. Parce que moi, ils me font peur. Si le but, c’est d’avoir des spectateurs popcorn au Vélodrome, il n’y arrivera pas. Et s’il compte tuer les clubs de supporters, il n’y arrivera pas non plus. Il peut les empêcher d’aller au stade, c’est le patron de l’OM, il peut ne pas leur vendre de places. Mais être supporter de l’OM ce n’est pas que faire des tifos au stade, c’est une manière de vivre, a prévenu Di Meco.