EdF : Lloris prévient les Bleus avant la Bosnie

Le gardien de l’équipe de France, Hugo Lloris, était présent ce mardi en conférence de presse à la veille du troisième match en huit jours des Tricolores contre la Bosnie-Herzégovine dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022.

Hugo Lloris, France - Ukraine

Le capitaine des Bleus a d’abord été interrogé sur l’enchaînement des matchs dans une période cruciale de la saison. Je crois qu’avant tout la réponse sera collective. On sera focalisé sur nous, ce qu’on doit faire avec et sans ballon. On se rend compte que les nations sont motivées à l’idée d’affronter l’équipe de France. On s’attend à ce que la Bosnie réalise un grand match. Comme vous le dites, pour clôturer ce stage de trois matchs, il faut se faire violence malgré les circonstances, les heures de voyage. Il faut finir sur une bonne note. En juin et j’espère juillet, il y aura d’autres objectifs mais il est important de terminer cette parenthèse de qualification sur une bonne note, a souligné le portier de l’équipe de France avant d’évoquer le fait de rejoindre Thierry Henry au nombre de sélections à Sarajevo.

C’est une grande fierté. Pour être honnête avec vous, au début de ce rassemblement, je ne pensais pas du tout à ces chiffres. Lorsqu’on commence une carrière, il est difficile d’imaginer autant de matches joués avec les Bleus. Je n’ai jamais pensé au record, ils sont venus naturellement, a-t-il poursuivi.