Super League : la Premier League menace les clubs anglais frondeurs

La Premier League ne compte pas laisser ses clubs participer à la Super League. Elle envisage toutes les actions possibles pour les empêcher de figurer dans le projet mené par la Juventus de Turin et le Real Madrid. Le gouvernement britannique pourrait notamment retirer les permis de travail des joueurs étrangers des clubs concernés.

Liverpool, Super League, Premier League

« La Premier League et la FA ont rencontré les clubs ce mardi pour discuter de l’implication immédiate de la proposition de Super League. Les 14 clubs présents à la réunion ont unanimement et vigoureusement rejeté ce projet de compétition, a-t-elle fait savoir par le biais d’un communiqué. La Premier League étudiera toutes les actions possibles pour l’empêcher d’aller plus loin, ainsi que pour obliger les actionnaires impliqués à rendre des comptes, conformément aux règles. La Premier League continuera à travailler avec les principales parties prenantes, y compris les groupes de supporters, le gouvernement, l’UEFA, la FA, l’EFL, la PFA et la LMA pour protéger les intérêts du jeu et inviter les clubs impliqués dans la compétition proposée à cesser immédiatement. La Premier League tient à remercier les fans et toutes les parties prenantes pour le soutien dont ils ont fait preuve cette semaine sur cette question d’importance. Cette réaction prouve à quel point notre organisation est ouverte et combien notre communauté compte pour les gens. »

À noter que les capitaines des équipes de Premier League vont se réunir pour parler du projet, à la demande de Jordan Henderson, le porteur du brassard des Reds. Quant à Sky Sports, il a révélé que le gouvernement britannique était en mesure de retirer les permis de travail des joueurs étrangers évoluant dans les clubs qui envisagent de disputer la Super League. Autant dire que la partie est loin d’être gagnée pour les frondeurs !