Real Madrid : la réaction de Perez sur l’échec de la Super League

Florentino Perez, le président du Real Madrid, est revenu dans un entretien à la Cadena SER sur le projet de la Super League, mort-né après le retrait de dix des douze clubs fondateurs.

Florentino Perez, Real Madrid

Le patron du club merengue regrette la tournure des évènements. « Je suis un peu triste et déçu car nous travaillons sur ce projet depuis trois ans. Il s’agit de ce que nous pouvons faire pour lutter contre la situation économique du football espagnol. La Liga est intouchable, elle fait partie de l’histoire. Et le format de la Ligue des champions est dépassé, vieux et intéressant uniquement à partir des quarts. Avant, cela n’a aucun intérêt. Nous sommes tous ravis que des équipes de certains pays puissent affronter de grandes équipes. Mais quand vous êtes dans une situation comme celle-ci… »

Le dirigeant madrilène déplore l’attitude des instances à l’égard des clubs qui ont lancé la compétition. « Je n’ai jamais vu autant d’agressivité, c’était quelque chose d’orchestré. Cela nous a tous surpris. Quand nous avons annoncé la nouvelle, nous avons demandé à voir le président de l’UEFA et de la FIFA. Ils ne nous ont pas répondu. En 20 ans, je n’avais jamais vu cette agressivité dans ma vie. Menaces, insultes… Comme si nous avions tué le football. »

Florentino Perez continue de croire à la crédibilité du projet : « Quand les clubs anglais m’appellent, nous nous rencontrons tous pour voir ce qui peut être fait. Ils ont essayé, mais nous n’allons pas le faire non plus pour donner l’impression que nous sommes en train de tuer le football. Si nous ne pouvons pas le faire, nous ne le faisons pas. Mais je pense qu’il n’y a pas d’autre solution. »