Real Madrid : Pérez allume Ceferin et en remet une couche sur la Super League

Fervent défenseur de la Super League, Florentino Pérez vient de subir une énorme désillusion avec le désengagement de la quasi-totalité des clubs initialement engagés. Mais le dirigeant merengue croit dur comme fer en son projet et ne compte pas abandonner si facilement.

Florentino Perez, Real Madrid

Lors d’un entretien accordé à AS, le président du Real Madrid a de nouveau fustigé les opposants au projet de Super League et réaffirmé son intention de voir cette compétition débuter au plus vite. Je ne comprends pas la virulence avec laquelle certaines personnes s’opposent au projet. Ils ne veulent pas perdre leurs privilèges et ils ont manipulé le projet. Quelque chose a été mal fait. Ce projet ou un autre similaire se fera, et j’espère rapidement (…) Il faut l’enclencher le plus rapidement possible mais il faut d’abord expliquer, a estimé le dirigeant madrilène avant s’en prendre directement à Aleksandr Ceferin.

Le président de l’UEFA a eu un comportement inadéquat, surtout venant de la part du dirigeant d’une institution qui défend le football et ses valeurs. Tout ce qui s’est passé est lamentable, avec les insultes et les menaces. Sa violence nous a surpris (…) Ce n’est pas une ligue fermée et ne va pas à l’encontre des championnats nationaux. Nous ne pouvons pas attendre 2024 (…) Les temps changent, les gens et le monde évoluent, et il faut s’adapter par obligation. Ce n’est pas seulement nécessaire, c’est aussi et surtout souhaitable. Je ne vais pas dire à l’UEFA ce qu’elle doit faire, mais je crois qu’elle doit changer, parce qu’il est nécessaire que les compétitions soient plus intenses et compétitives, a-t-il assuré.