Ligue des champions : Ceferin justifie le changement de site de la finale

L’UEFA a officialisé jeudi la délocalisation de la finale de la Ligue des champions 100 % anglaise entre Manchester City et Chelsea, le samedi 29 mai.

Aleksander Ceferin, UEFA

Dirigé par un arbitre espagnol, le match n’aura pas lieu à Istanbul comme prévu dans un premier temps, mais à Porto. Dans un communiqué, le président de l’instance européenne Aleksander Ceferin a expliqué ce choix.

« Je pense que nous sommes tous d’accord pour dire que nous espérons ne jamais revivre une année comme celle que nous venons de traverser. Les supporters attendent depuis plus de douze mois la possibilité de voir évoluer leurs équipes au stade, et se qualifier pour la finale de la Champions League est la consécration ultime dans le football interclubs. Priver ces supporters de la chance d’assister en personne à ce match n’était pas envisageable, et je suis ravi que ce compromis ait pu être trouvé. Après l’année que les fans ont endurée, il n’eut pas été normal qu’ils n’aient pas la chance de voir leurs équipes disputer le plus grand match de leur saison. Une fois encore, nous nous sommes tournés vers nos amis portugais pour aider l’UEFA et la Champions League et je suis, comme toujours, très reconnaissant envers la FPF et le gouvernement portugais d’avoir accepté d’accueillir ce match dans un délai aussi court. »