UEFA, Ceferin : « Nous pensons à instaurer une luxury tax »


Le président de l’UEFA, le Slovène Aleksander Ceferin, a évoqué l’évolution du fair-play financier dans le football européen.

Aleksander Ceferin, UEFA

Dans une interview à l’Equipe, le Slovène de 53 ans a donné quelques pistes pour modifier le FPF : « Il faut évidemment laisser les investisseurs venir dans le football, ce qu’ils font déjà d’ailleurs. Mais aussi assurer la compétitivité entre les clubs. Ce n’est pas du populisme ou de la politique. C’est simplement veiller à ce que nos compétitions restent intéressantes. Si ce sont toujours les mêmes équipes qui gagnent, cela va devenir ennuyeux. Nous pensons très sérieusement à instaurer une luxury tax. La principale réforme du fair-play financier ? Je pense. Il est très important de permettre de dépenser de l’argent. Mais il faut aussi une solidarité. »

Active en MLS, la luxury tax est un système qui consiste à faire payer une amende aux clubs qui dépensent plus que le cadre offert, et cette amende est ensuite redistribuée aux autres clubs. Le président de l’UEFA souhaite aussi instaurer une limite de joueurs par clubs en championnat : « Les ligues nationales devraient le faire également (c’est le cas dans les coupes d’Europe de l’UEFA, ndlr). Les grands clubs qui ont énormément de moyens ne doivent pas pouvoir acheter des joueurs juste pour empêcher les autres de les avoir.


 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Mercato

Dates mercato | Tableau Transferts L1 | Tableau Transferts L2

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)