EdF : l’Euro, Kanté, Benzema…Lloris se confie à huit jours du match contre l’Allemagne

Présent ce lundi en conférence de presse, Hugo Lloris a notamment été interrogé au sujet du statut de favori donné aux Bleus par de nombreux observateurs avant d’évoquer les cas personnels de Benzema et Kanté.

Hugo Lloris, France - Ukraine

Le capitaine de l’équipe de France a tenu à lancer un appel au calme avant le début de la compétition. “Les matchs ne se gagnent pas sur le papier, mais sur le terrain. Il y a ce statut de champion du monde, mais il y a d’autres favoris, de très grandes nations. Si on ne fait pas preuve d’humilité au très au niveau, on peut le payer cher. Mais par rapport à ce que je vois aux entraînements, il n’y a vraiment rien à reprocher. Le message est très clair, chacun aura sa responsabilité dans le succès de l’équipe. À certains moments, les matchs se gagneront à 26. On doit dégager une force collective pour aller loin dans la compétition. C’est essentiel pour la réussite de l’équipe”, a souligné le gardien de Tottenham avant de parler de ses coéquipiers Karim Benzema et N’Golo Kanté.

“Benzema ? Tout le monde est à la recherche de confiance. C’est toujours plus facile d’évoluer dans un collectif qui marche très bien. Le plus important, c’est qu’on avance en tant qu’équipe. Contre la Bulgarie, ça sera une répétition, sur le plan personnel et collectif. Il y a beaucoup de plaisir aux entraînements. On sent des joueurs qui ont envie de se battre et de jouer ensemble. Kanté ? Avec Chelsea, il a fait des performances de très haut niveau. On a aménagé son programme depuis son arrivée. Il avait besoin de récupérer un peu. Il est capable de jouer à tous les postes du milieu, tout dépend du système. Il y a juste des ajustements à faire”, a-t-il poursuivi.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)