Juventus Turin : Sarri règle ses comptes et n’épargne pas Ronaldo

L’ancien entraîneur de la Juventus Turin, Maurizio Sarri, garde une certaine amertume de son passage sur le banc de la Vieille Dame. Licencié en août 2020, le technicien italien n’a pas hésité à régler ses comptes avec certains.

Maurizio Sarri

Le nouvel entraîneur de la Lazio Rome regrette surtout le manque de reconnaissance du club à son égard. « Mon Scudetto ? C’était pris pour acquis. À l’extérieur, mais je dois aussi dire à l’intérieur du club. Nous avons gagné un Scudetto sans le célébrer, chacun a dîné seul. La bonne année aurait probablement été ceci : une quatrième place et j’ai vu qu’ils la fêtaient », a ironisé Sarri lors d’une interview accordée à la Gazzetta dello Sport avant de pointer du doigt l’attitude de Cristiano Ronaldo.

« La gestion d’un tel joueur n’est pas simple parce que Ronaldo est une multinationale il a des intérêts personnels qui doivent se conjuguer avec les intérêts de l’équipe. C’est une situation difficile à gérer, honnêtement, je me considère bien meilleur comme entraîneur que comme manager. Il y a aussi beaucoup d’aspects positifs. Quand un garçon atteint ces niveaux, il est clair qu’il représente quelque chose qui peut dépasser l’institution et l’équipe », a-t-il ajouté.