Liga : le Real Madrid et le Barça dénoncent l’accord avec CVC

Mercredi dernier, la Liga a annoncé la signature d’un accord avec le fonds d’investissement luxembourgeois CVC, pour un montant de 2,7 milliards d’euros.

Liga

Ce partenariat n’est pas du goût du Real Madrid et du FC Barcelone, en dépit du fait qu’il assure un chèque de 261 millions et de 270 millions d’euros aux Merengue et aux Blaugrana selon les estimations du journal Marca.

Dans un communiqué, la Maison Blanche a contesté cet accord « conclu sans la participation du Real Madrid et à son insu » qui « utilise une structure frauduleuse » et « exproprie les clubs de 10,95 % de leurs droits médiatiques pour une durée de 50 ans et en violation de la loi. » Le club de la capitale poursuit : « Le Real Madrid ne peut soutenir une opération qui offre à quelques investisseurs l’avenir des 42 clubs de Première et de Seconde Division, ainsi que l’avenir des clubs qui atteindront ce niveau au cours des 50 prochaines années. »

Le Barça dénonce également le deal : « Le FC Barcelone considère que l’opération qui a été rendue publique n’a pas été suffisamment contrastée avec les clubs (propriétaires des droits TV); que son montant n’est pas en accord avec la durée du contrat et que les droits audiovisuels des clubs en seront affectés durant les 50 prochaines années. Le Club juge que la signature d’un contrat d’un demi-siècle n’est pas approprié au vu des incertitudes qui entourent toujours le monde du football. Les conditions du contrat dont parle la Liga condamnent le futur du FC Barcelone en matière de droits audiovisuels. Le FC Barcelone tient à faire part de sa surprise face à un accord entrepris par la Liga sans avoir consulté les clubs, comme le FC Barcelone lui-même, et qu’il n’existe aucune autre option ni concurrent pour pouvoir évaluer les avantages et les défauts dans un contexte post-pandémique qui laisse entrevoir de nombreuses questions à résoudre. »