Lille : Gourvennec regrette les deux points perdus et évoque l’avenir de Yilmaz

Même s’il a salué la réaction de ses joueurs après la débâcle du week-end dernier contre l’OGC Nice (0-4), l’entraîneur lillois a affiché ses regrets après le match nul concédé dans les dernières minutes face à l’AS Saint-Etienne samedi soir (1-1) lors de la 3e journée de Ligue 1.

Jocelyn Gourvennec, LOSC

Jocelyn Gourvennec a reconnu en conférence de presse d’après-match que ses joueurs auraient dû tuer le match à Geoffroy-Guichard. « C’est ça, qu’on peut se rapprocher, ce (samedi) soir. On a retrouvé un LOSC conquérant, équilibré et en n’offrant pas grand-chose à Saint-Etienne, où c’est toujours difficile de jouer. On a été costauds. C’était une clé de ce match. Mais il manque deux points précieux. C’est l’histoire du match (…) On a retrouvé aussi un effectif quasiment au complet. Revoir le LOSC a ce niveau-là est encourageant. On a encore des progrès à faire. On a eu du mal à rentrer dans notre Championnat. Ce (samedi) soir, on y est rentrée en produisant un match dense. Mais le scénario montre que ce n’est pas encore suffisant », a souligné le coach lillois avant d’évoquer l’avenir de Burak Yılmaz que l’on annonce dans le viseur de l’OGC Nice.

« Il est important, c’est un compétiteur, un grand professionnel, un leader d’attaque. L’équipe a besoin de ce joueur collectif. Il n’est pas partant. Il me l’a dit et il l’a dit au président. Après, il y a des éléments perturbateurs identifiés. Nos discussions sont claires et limpides. Après, on sait que tout est permis dans cette période de mercato. Je le déplore mais je ne peux pas contrôler ça », a-t-il expliqué.