Mercato EdF : Kanté, le mercato…Les mots de Deschamps avant la Bosnie

Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, était de passage en conférence de presse ce mardi soir à la veille du premier des trois matchs de l’équipe de France programmés début septembre dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Didier Deschamps, équipe de France

Le coach tricolore a d’abord confirmé le forfait de N’Golo Kanté pour cette rencontre prévue mercredi soir à Strasbourg contre la Bosnie-Herzégovine avant de rappeler que la page de l’Euro devait être tournée rapidement. «  »Kante sera trop juste pour demain. Il y a trop de risques, il ne sera pas utilisé demain. On est sur un nouvel objectif. Je considère que ce n’est pas une pression. L’attente est là, mais elle a toujours été là parce que c’est l’équipe de France. Mais on est sur un nouvel objectif très important. On ne va pas se plaindre. Depuis qu’on est arrivé, on sent la ferveur des gens, c’est un moment merveilleux pour eux. C’est un plaisir de pouvoir partager des émotions ensemble », a confié le sélectionneur des Bleus avant d’évoquer la fin du mercato estival qui peut parfois perturber certains joueurs.

« Les joueurs commencent à être habitués au mercato. Je suis compréhensif, ça peut arriver. Ce n’est pas l’idéal, mais c’est valable pour toutes les sélections. On fait avec. Dans un monde absolu, ce n’est pas l’idéal mais les joueurs ont la capacité de faire abstraction. Les joueurs, je les trouve sereins et heureux d’être là, ce sont des professionnels. Ils ont déjà été amenés à gérer ces situations », a-t-il poursuivi.