Montpellier : Germain est agacé par les incidents dans les stades

C’est un Valère Germain très remonté qui s’est présenté devant les médias, mercredi soir, après le nul entre Montpellier et Bordeaux à la Mosson (3-3, 7e journée de Ligue 1).

Valère Germain, MHSC-Bordeaux

Le nouvel attaquant du MHSC a dénoncé les nombreux débordements qui ont émaillé le début de saison dans différents stades de Ligue 1. L’ancien joueur de l’Olympique de Marseille a invité les supporters à revenir à la raison.

« Tout le monde a été impatient pendant cette longue période. Il faut que les supporters se calment. Cela fait plaisir d’évoluer dans des ambiances festives comme ce soir, mais il faut que les familles, les enfants, les pères, les mères puissent venir au stade tranquillement. Il faut que ça soit une fête. Il y a pas mal d’incidents depuis le début de saison. Les décisions qui ont été prises n’ont pas été assez dures. Quand on voit les images des deux matchs (Nice-OM et Lens-Lille)… J’ai une bonne relation avec les supporters de Nice et de Lens qui sont exceptionnels. Mais quand on envahit le terrain, il doit y avoir des sanctions plus dures pour éviter que cela se reproduise. Avec dix matchs de huis clos, je ne suis pas sûr qu’ils seraient entrés sur le terrain à Lens. Tout le monde doit se calmer. On a besoin des supporters. On joue au football pour prendre du plaisir, eux viennent nous voir pour prendre du plaisir. Il faut que ça soit une grande fête et que tout le monde soit heureux. »