Que sont-ils devenus (1/5) : Olivier Sorlin

Joueurs réputés de notre Ligue 1, ils ont tous quitté le championnat de France et baignent depuis dans l’anonymat à l’étranger. Que sont-ils devenus ? Topfoot s’est intéressé à leurs fortunes respectives depuis leur départ de l’hexagone…

Olivier Sorlin

Chapitre 1 – Olivier Sorlin

Il a quitté la France contre son gré. Faisant partie des “indésirables” de Guy Lacombe, Olivier Sorlin a été forcé de quitter le Stade Rennais en janvier 2009. Un club qui lui plaît particulièrement, mais où son temps de jeu était bien loin de ses espérances.

Quelques équipes se bousculent alors au portillon pour s’adjoindre les services de ce milieu de terrain confirmé, auteur de très belles saisons en Bretagne. Lille se propose, Le Havre également. Mais Rennes est disposé à lâcher le natif de Saint-Etienne uniquement en prêt, et ce en cédant un grande partie du salaire du joueur. Ces ambitions refroidissent donc les négociations, et quelques pistes étrangères se dégagent. Exotiques, l’une d’elles retient néanmoins l’attention de Sorlin.

Les supporters les plus fanatiques d’Europe

L’association sportive thessalonicienne des Constantinopolitains, ou plus communément PAOK Salonique, plaît particulièrement à l’ancien montpelliérain. Fondé en 1924, le PAOK possède un palmarès plutôt fourni avec deux titres de champion et quatre coupes nationales. De plus, l’aigle à deux têtes du nord possède en son stade, la Toumba (28 000 places), la garantie d’ambiances mémorables. Avec 150 fan clubs dans le monde entier, le PAOK est notamment réputé pour posséder les supporters les plus fanatiques d’Europe.

Mais c’est surtout le projet proposé qui influe la réflexion du joueur rennais. Avec l’arrivée de Theodoros Zagorakis en tant que président à l’été 2007, le PAOK a pris une nouvelle dimension. Organisé et hiérachisé, le club helvète envisage la construction d’un nouveau centre d’entraînement et cherche à prendre le leadership national. Pour cela, Zagorakis n’a pas lésiné sur les moyens en recrutant quelques joueurs de renom comme Sergio Conceiçao, Contreras ou Pablo Garcia.

Sorlin décide alors de presser ses dirigeants à nouer contact avec leurs homologues grecs. Une rencontre est rapidement fixée et le discours de l’entraîneur Fernando Santos, en place depuis 2007, plaît au milieu de terrain. Sorlin est prêté jusqu’à la fin de la saison.

Bakayoko comme facilitateur

Confronté à la concurrence au sein d’un milieu étoffé, l’ancien international espoir s’acclimate plutôt bien. Tantôt utilisé comme vigie devant la défense, tantôt sur un côté, Sorlin se fait sa petite place dans l’effectif grec et profite de la présence d’Ibrahima Bakayoko (7 buts la saison passée) pour faciliter son intégration. Ces six mois passés en Macédoine grecque lui permettront de porter à douze reprises le maillot noir et blanc, ponctuant ces prestations par une réalisation dans une Toumba en feu. Mais surtout, le PAOK terminera à la deuxième place du classement à l’issue de la saison régulière et quatrième en play-offs.

L’été dernier, Olivier Sorlin est donc revenu à Rennes après ses six mois remplis d’émotions. Le nouvel entraîneur, Frédéric Antonetti, a rapidement signifié au joueur âgé de 30 ans qu’il ne figurait pas dans ses plans en recrutant Tettey et Inamoto. Sorlin se fait donc une raison et décide de retrouver le PAOK.

Engagé en Europa League, Sorlin participe aux quatre rencontres européennes mais ne peut rien pour éviter l’élimination au premier tour face à Heerenven (jouée au but à l’extérieur). En championnat, Sorlin figure dans la rotation intégrée par Santos et développe avec Vladimir Ivic, vedette locale, une relation technique redoutable. Aujourd’hui troisième du championnat, le PAOK Salonique est largement distancé de la course au titre. Néanmoins, les perspectives à venir ainsi que le contexte dans lequel il évolue permettent à Olivier Sorlin de ne pas regarder en arrière. Rejeté en France, il montre que l’épanouissement dans un championnat plus modeste est tout à fait possible.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)