Vente ASSE : un candidat prêt à jeter l’éponge !

En quête d’un repreneur, l’AS Saint-Etienne ne sera vraisemblablement pas rachetée par le prince du Cambodge, Norodom Ravichak.

Roland Romeyer, AS Saint-Etienne

Intéressé par le rachat du club forézien, Norodom Ravichak ne devrait finalement pas être l’homme providentiel. Si l’on en croit les informations du journal L’Equipe, le petit-fils du roi du Cambodge s’apprête à renoncer à la reprise des Verts, pas franchement rassuré par la situation sportive du club. Ce dernier avait confirmé des discussions en ce sens sans révéler le montant de la somme amenée à être mise sur la table, alors que certaines informations évoquaient un montant de 100 millions d’euros. Nos confrères précisent que Bernard Caïazzo, le président du conseil de surveillance, a pris la direction des Etats-Unis pour tenter de dénicher l’heureux élu, qui se fait attendre. La piste menant à Peak6 pourrait ainsi refaire surface…

Les spéculations sur la vente de Saint-Etienne vont ainsi se poursuivre et ce alors que le club entraîné par Claude Puel vit des heures sombres sur le terrain. En dépit d’un bon nul décroché avant la trêve internationale contre l’Olympique Lyonnais (1-1, 9e journée de Ligue 1), les partenaires de Wahbi Khazri occupent toujours la dernière place du classement avec quatre petits points et aucune victoire au compteur. Ce dimanche, l’ASSE est opposée à Strasbourg à la Meinau, dans le cadre de la 10e journée.