Montpellier : malgré la victoire, Germain se lâche contre l’arbitrage

Valère Germain était très remonté en zone mixte à l’issue de la victoire décroché par Montpellier contre Lens (1-0, 10e journée de Ligue 1), dimanche à la Mosson.

Valère Germain, MHSC-Bordeaux

Malgré le succès du MHSC face au dauphin du Paris Saint-Germain, l’attaquant de 31 ans s’en est pris sèchement à l’arbitre Florent Batta. L’ancien Marseillais a regretté un manque de communication persistant avec le corps arbitral, notamment après l’expulsion en fin de rencontre de Jordan Ferri.

« On a affaire à des cowboys. On a l’impression qu’on ne peut pas leur parler. On essaye de leur parler gentiment, mais ils nous tournent le dos. Ils sont arrogants. Il faut que l’on soit moins agressifs, mais eux doivent faire quelque chose. On a à faire à des robots. On a l’impression qu’on ne peut pas leur parler. On demande juste de simples explications de temps en temps. C’est impossible. Il faut qu’ils se remettent en cause car cela peut dégénérer de leur faute. »