OM-PSG : les sanctions sont tombées pour les supporters après les débordements


Les sentences infligées aux 21 personnes interpellées à l’issue du Clasico entre l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain (0-0, 11e journée de Ligue 1), dimanche dernier à l’Orange Vélodrome, ont été révélées.

Débordements Clasico OM PSG

Selon les informations du journal La Provence, 14 supporters arrêtés ont écopé de peines allant de simples amendes jusqu’à cinq mois de prison avec sursis. Ces sanctions incluent également un an d’interdiction de stade et une obligation de pointer au commissariat à l’heure du match. Nos confrères précisent que d’autres interpellés ont écopé de peines de jours amendes avec également une interdiction de stade d’un an et la nécessité de se présenter au commissariat pour justifier de sa présence. Enfin, un supporter a été présenté en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Marseille. L’homme s’est vu infliger une peine de six mois de prison ferme qui sera aménageable par le port d’un bracelet électronique à domicile, plus douze mois d’interdiction de stade.

Dans les rangs marseillais, Dimitri Payet et Jorge Sampaoli ont condamné les incidents qui pourraient entraîner des sanctions de la part de la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel. Le club des Bouches-du-Rhône peut craindre la levée de la pénalité d’un point avec sursis, prononcée à la suite des débordements contre Nice du 22 août dernier à l’Allianz Riviera.


 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Mercato

Dates mercato | Tableau Transferts L1 | Tableau Transferts L2

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)