PSG, Kimpembe : « Il fallait tuer le match »

Dominé mercredi soir sur le terrain de Manchester City (1-2, 5e journée de la phase de poules de la Ligue des champions), le Paris Saint-Germain a néanmoins validé sa qualification pour les huitièmes de finale, conséquence de la lourde défaite du Club Bruges contre le RB Leipzig (0-5).

Presnel Kimpembe, PSG, Paris Saint-Germain

Avec huit points, la formation de Mauricio Pochettino est reléguée à quatre longueurs des Citizens et terminera à la deuxième place du groupe A, avant la réception sans enjeu du Club Bruges le mardi 7 décembre. Au micro de RMC Sport, Presnel Kimpembe a voulu retenir les points positifs de la rencontre, le défenseur central français regrettant les situations manquées par ses coéquipiers.

« Cela a été un bon match. On ne va pas cracher sur ce qu’on a fait de bien. Il manque ce truc pour tuer le match. Sur une telle compétition, cela se paye cash. On est déçus, c’est compliqué. Manchester City est une très bonne équipe. Cela n’a pas été un match facile. On a fait de bonnes choses, d’autres moins bonnes. Il fallait tuer le match avec nos occasions. Ils en ont eu aussi beaucoup. C’est triste. On va analyser pour corriger ce qui a été moins bien fait. »