Monaco : Kovac limogé, le Prince Albert émet une réserve

Le Prince Albert II de Monaco a fait savoir qu’il n’approuve pas forcément la décision des dirigeants de l’AS Monaco, qui ont limogé l’entraîneur Niko Kovac le 1er janvier malgré des résultats corrects pour le remplacer par Philippe Clement.

Niko Kovac, Monaco

«Normalement, on fait le bilan en fin de saison et pas en plein milieu. J’ai pu rencontrer Philippe Clement, c’est quelqu’un de charmant avec de très bons résultats dans les équipes qu’il a entraînées. J’aurais peut-être laissé Niko jusqu’à la fin de la saison. J’espère me tromper, mais je pense que c’était une décision un peu trop hâtive», a estimé le monarque sur les ondes d’Europe 1.

Le limogeage de Kovac alors que l’ASM était 6e du classement en Ligue 1 et qualifiée pour les 8es de finale de la Ligue Europa a beaucoup fait parler, mais les Monégasques ont mis en avant des divergences sur le projet et une méthode usante pour les joueurs pour justifier leur décision. Avec deux victoires, un nul, une défaite et 10 buts marqués en 4 matchs, son successeur a plutôt bien commencé son mandat.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)