Bordeaux : l’UNFP apporte son soutien aux joueurs

L’Union Nationale des Footballeurs Professionnels s’est immiscée dans la polémique sur les accusations de racisme contre les deux joueurs des Girondins de Bordeaux Benoît Costil et Laurent Koscielny.

Benoît Costil, match OM-Bordeaux

Le syndicat des footballeurs professionnels français a pris la défense du duo, au travers d’un communiqué posté jeudi sur son site internet. “Alors que leur club préféré a besoin de réunir toutes ses forces vives pour relever la tête et sortir de la crise, quelle mouche a piqué certains supporters bordelais, quelle force obscure les pousse ainsi à brûler aujourd’hui ce qu’ils ont adoré hier, à accuser les joueurs de tous les maux ? De tous leurs maux ? Comme un plaisir malsain et déplacé, d’aucuns diraient calculé, ils ‘s’offrent’ un lynchage médiatique et s’attaquent à deux joueurs – deux internationaux à la carrière irréprochable – comme s’ils cherchaient à les déstabiliser, tout en jetant dans le même temps l’opprobre sur tout un effectif qui serait forcément complice si l’on portait quelque crédits à leurs allégations. Un effectif que l’UNFP soutient sans la moindre réserve. Et puisqu’il leur fallait, pour mieux déverser leur haine, ajouter la honte à la dénonciation misérable, ils ont osé – mais comment ? Mais pourquoi ? – se servir du racisme, ce crime, ce délit avec lequel il n’est pas permis de jouer. Mais peut-être voulaient-ils, en agissant aussi tristement, en attaquant les hommes, ‘déléguer à l’autre le dégoût d’eux-mêmes’ comme l’écrivait Robert Sabatier ?”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)