Bordeaux : l’UNFP charge la FFF et Gérard Lopez

L'UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels) a publié un communiqué cinglant sur la situation des Girondins de Bordeaux, en n'épargnant pas la FFF.

Gérard Lopez, Girondins de Bordeaux-FCGB

L'UNFP commence son communiqué par critiquer la “légèreté” de la FFF qui a déjugé la DNCG, selon le syndicat : “La légèreté avec laquelle la FFF va désavouer la DNCG – dont on ne cesse d'ordinaire en France de louer le travail et de vanter les mérites – questionne. Car en permettant aux Girondins de disputer le championnat professionnel de Ligue 2, elle a remis en cause la crédibilité d'une commission indépendante, qui ne prend pourtant jamais ses décisions à la légère…”

L'UNFP a ensuite pointé du doigt les agissements de Gérard Lopez, le propriétaire de Bordeaux, qui a notamment demandé à beaucoup de joueurs, dont certains sont poussés dehors par le club, de baisser de 20 % leur salaire. Selon le syndicat, cette manœuvre, avant tout médiatique, sert à mettre la pression sur les joueurs en cas d'un “éventuel naufrage” du club.