Mercato - OM : au bout du rouleau, Dieng change d’avis sur son avenir

Mis de l'écart du groupe depuis le coup d'envoi de la saison malgré des performances prometteuses la saison dernière, Bamba Dieng devrait mettre les voiles dans les prochains jours. L'international sénégalais, qui a toujours clamé haut et fort son désir de s'imposer à l'OM, est désormais résigné.

Bamba Dieng, match RCSA Strasbourg-OM Olympique de Marseille

Le plan de Pablo Longoria pour l'avenir de Bamba Dieng n'a pas vraiment fonctionné. Le président marseillais espérait sans doute que la 2e partie de saison de son buteur allait attirer de nombreux prétendants lors du mercato estival mais tout ne s'est pas déroulé comme prévu. Plusieurs clubs anglais dont Fulham, Crystal Palace Aston Villa ou encore Newcastle se sont bien renseignés mais les exigences de l'OM étaient peut-être trop élevées pour un joueur qui n'a pas encore disputé une saison pleine au plus haut niveau.

Un prix complètement utopique ?

Selon les informations de La Provence, Longoria espérait faire jouer la concurrence pour faire grimper les enchères au-delà de 20 millions d'euros mais force est de constater que personne n'est prêt à mettre ce prix sur la table pour enrôler le jeune Sénégalais. La stratégie de l'OM peut d'ailleurs paraître surprenante puisque Dieng n'a même pas eu l'occasion de briller en ce début de saison, ce qui aurait pu attirer l'attention de nouveaux courtisans. Ce dernier paye surtout les exigences du propriétaire du club, Frank McCourt, qui a réclamé des ventes en début de mercato.

Des portes de sortie en Ligue 1 ?

En attendant d'en savoir plus sur son avenir, Dieng a été contacté par le FC Lorient. L'entraîneur des Merlus, Régis Le Bris, a flairé la bonne affaire et tente de convaincre le joueur. Plutôt réticent dans un premier temps, le principal intéressé songerait de plus en plus à accepter un départ en Bretagne. Seul problème, l'OM exige un transfert alors que Lorient aimerait négocier un prêt. L'OGC Nice aurait manifesté son intérêt mais les deux clubs sont très loin d'un accord sur le montant du transfert.