Mercato - Barça : un cadre du vestiaire sur le départ ?

Et si Jordi Alba quittait le FC Barcelone avant le terme du mercato estival ? Selon un journaliste espagnol, le défenseur espagnol pourrait prendre la direction de l'Inter Milan.

Jordi Alba, Barça, Barcelone

Sous contrat jusqu'en 2024

Sergino Dest, Pierre-Emerick Aubameyang, Memphis Depay… En ces dernières heures du mercato estival, le FC Barcelone va tenter d'alléger au maximum l'effectif de Xavi. Avec une surprise de taille ? Si l'on en croit les informations du journaliste espagnol Gerard Romero, reprises par le Mundo Deportivo, Jordi Alba pourrait quitter le club de la Catalogne direction l'Inter Milan. Notre confrère croit savoir que le Barça aurait conclu un accord de principe avec les Nerazzurri pour le prêt du latéral gauche de 33 ans. De leur côté, les Blaugrana accepteraient de prendre en charge 40 % du salaire de l'international espagnol.

431 matchs toutes compétitions confondues

Le deal n'est pour autant pas encore bouclé, puisque le principal intéressé n'aurait pas donné son feu vert en vue d'un départ du FC Barcelone. Pour le Mundo Deportivo, qui calme le jeu sur cette révélation, le Barça n'aurait pas reçu la moindre offre concrète pour l'ex-sociétaire du FC Valence, sous contrat jusqu'en juin 2024. En d'autres termes, il n'existerait pour l'heure pas d'accord de principe entre les deux parties. Le suspense va perdurer dans ces prochaines heures sur le futur de l'homme aux 85 sélections et 9 buts avec la Roja. En cas de départ, le FC Barcelone miserait sur Marcos Alonso, le défenseur espagnol de Chelsea.

Membre de l'équipe première depuis l'été 2012, Jordi Alba a pris part à 431 matchs toutes compétitions confondues avec les Barcelonais, pour 25 buts et 94 passes décisives. Apparu à deux reprises en Liga depuis l'ouverture de la saison 2022-2023, le natif de L'Hospitalet de Llobregat était resté sur le banc de touche contre le Real Valladolid (4-0, 3e journée), dimanche dernier, puisque le technicien espagnol avait préféré aligner le jeune Alejandro Balde.