Lyon-Tel-Aviv : les notes du match

Lyon qualifié, mais avec la première place derrière l’oreille. La qualif’ n’est vraiment pas glorieuse. Les notes de cette équipe à deux vitesses.



Lloris (6) :
un face-à-face sauvé, une frappe a bout portant dévié sur son poteau, Lloris a fait sa part du job. Un deuxième face-à-face et un ciseau venu d’ailleurs auront eu raison de lui. Faut pas trop en demander non plus.

Réveillère (5,5) :
volontaire et appliqué, comme toujours.

Cris (4,5) : la caution défensive de l’OL, c’est lui. Mais simplement car Diakhaté n’y est pas du tout. Pour son retour, le Policier était encore enroué du sifflet, avec notamment une belle mise à l’amende en première mi-temps, et une erreur de marquage sur le deuxième but.

Diakhaté (3) :
a sans doute fait les affaires de Lovren, en livrant une nouvelle prestation très alarmante.

Cissokho (3) : que de ballons perdus ! Ne s’en sort pas ces derniers temps.

Gonalons (3,5) : même en méforme, Toulalan est plus fiable. Dur dur pour le jeune lyonnais.

Pjanic (3,5) :
le maillot de Juninho est bien trop large pour lui. Pourtant à son poste de prédilection, le Bosnien continue d’inquiéter. Insipide ce soir.

Makoun (6,5) : très actif et entreprenant. Malheureux dans ses tentatives, à cause d’un gardien adverse en état de grâce. A tout de même surnagé comparé à ses partenaires du milieu de terrain.

Lisandro (7) : à gauche, il se montre, attire tous les ballons, porte le cuir, et déstabilise. Dans l’axe, il marque et fait marquer. Le talent n’a pas de poste…

Gomis (6,5) : confirme match après match son renouveau lyonnais.

Briand (4) : toujours pas à la hauteur de son patronyme. Où est passé le Jimmy rennais ?

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)