Le cadeau de Boghossian remet le feu à la FFF !

L’entraîneur adjoint de l’équipe de France, Alain Boghossian, a participé à un match organisé en Tchétchénie par le président Ramzan Kadyrov dans le cadre de l’inauguration d’un stade flambant neuf à Grozny.

L’histoire aurait pu s’arrêter là… sauf que le champion du monde 1998 a reçu en guise de cadeau une montre qui vaut plusieurs milliers d’euros avant de s’extasier devant les caméras françaises. “Regardez ces diamants les gars, elle coûte super cher ! Je suis toujours à l’heure, je ne comprends pas pourquoi il m’ont offert une montre ! Je vais la garder quand même”, a-t-il lâché. Pour sa défense, Alain Boghossian a expliqué qu’il s’est rendu dans ce pays pour offrir un peu de bonheur au peuple tchétchène qui a été profondément marqué par deux guerres horribles. Même s’il a juré ne pas avoir touché d’argent pour participer à cette rencontre (contrairement à bon nombre de ses compères qui auraient perçu entre 20.000 et 50.000 euros… sans compter le million pour Diego Maradona, ndlr) lors du reportage diffusé dans le Canal Football Club, le bras droit de Laurent Blanc se rend aujourd’hui compte qu’il a sans doute commis une énorme erreur en accompagnant Diego Maradona, Fabien Barthez, Manuel Amoros, Jean-Pierre Papin ou encore Luis Figo.

Un carton jaune pour Boghossian ?

Au delà de l’aspect financier, le président Ramzan Kadyrov est accusé d’avoir commis des atrocités gratuites envers les Tchétchènes mais aussi, et surtout, envers les opposants à son régime militaire. En juillet 2009, on se souvient par exemple que Natalia Estemirova avait été enlevée puis assassinée sauvagement alors qu’elle travaillait pour le compte de la défense des Droits de l’Homme. Aujourd’hui, le président de la Fédération française de football Fernand Duchaussoy pourrait décider de sanctionner sévèrement Alain Boghossian. Il est vrai que l’ex-footballeur aurait pu éviter de se rendre à Grozny et de remettre le feu au brasier après l’affaire des quotas ethniques qui a, après la débâcle lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, encore terni l’image du football français… Décidemment, la mode du bling-bling n’a vraiment plus la cote en France et ce n’est pas cette nouvelle histoire de gros sous qui va calmer la rancoeur des gens qui gagnent difficilement leur vie…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)