L’enigme Nicolas Douchez

Fraichement débarqué dans la capitale en début d’été, Nicolas Douchez envisagerait déjà un possible départ. En cause, la remise en question de la hiérarchie des gardiens avec l’arrivée de Salvatore Sirigu.

Douchez

Depuis quelques années, le poste de gardien pose de plus en plus de problèmes aux dirigeants parisiens. Avec un Grégory Coupet en déclin et un Apoula Edel très hasardeux, le PSG a trainé ce poids tout au long de la saison dernière. Afin de ne pas se priver une nouvelle fois de Ligue des Champions, les dirigeants franciliens ont pris le taureau par les cornes en s’activant d’entrée de jeu afin de dégoter la perle rare. Leur choix s’est rapidement porté sur l’une des valeurs sur du championnat, Nicolas Douchez. De retour dans sa région natale, le Rennais se dit prêt à sortir le grand jeu et souhaite ” laisser son empreinte “ à Paris. Un contrat de trois ans est ainsi paraphé (juin 2014) avec un statut de titulaire quasiment acquis.

La blessure enraille la machine

Malgré tout, la belle histoire pourrait s’arrêter là. Soucieux de bâtir une grande équipe, les nouveaux investisseurs qataris souhaitent engager un autre portier de renom pour consolider ce secteur. Le nouveau directeur sportif, Leonardo, se charge de recruter l’international italien Salvatore Sirigu, sensé être la doublure de Douchez. Oui mais voilà, une blessure à la cheville à quatre jours de la reprise prive le natif de Rosny-sous-Bois de faire ses grands débuts sous le maillot du PSG et propulse son rival sous les feux des projecteurs. Le Transalpin illumine alors le Parc des Princes avec de très bonnes sorties, dégageant par la même occasion une grande sérénité. Des prestations convaincantes qui lui permettent de devenir le gardien titulaire lors de chaque grosse sortie en Ligue 1. Malgré un retour lors des barrages de la Ligue Europa face aux Luxembourgeois de Differdange (2-0), Nicolas Douchez se contente à présent d’un rôle de joker de luxe. Un statut qui ne convient absolument pas à l’ancien portier de Toulouse qui a souhaité rencontré ses dirigeants cette semaine afin de faire le point sur la situation comme l’annonce Football.fr. Au sein du Camps des Loges, certaines rumeurs l’annonceraient même partant dès le mercato hivernal. Une énième rivalité qu’Antoine Kombouaré devra rapidement étouffer sous peine de voir le rendement de ses gardiens en prendre un coup.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)