Ménez veut écrire une belle histoire avec le PSG

Après trois années passées à l’AS Rome (2008-2011), Jérémy Ménez n’a pas hésité à signer au PSG lorsque le manager général du club de la capitale Leonardo l’a contacté pendant le dernier mercato estival.

Jérémy Ménez

Des leçons bien retenues en Italie. Chez les Giallorossi, Jérémy Ménez est clairement devenu un homme. Le fait d’avoir dû apprendre une autre langue ou encore de devoir s’adapter à un football différent lui a permis de gagner de la maturité. Sur le terrain, l’international français (6 sélections) a fait 84 apparitions en Serie A et inscrit 7 buts. Surtout, il a corrigé en partie un de ses défauts majeurs : l’excès d’individualisme qui ne lui avait pas permis de franchir un cap important à Sochaux, son club formateur, puis à Monaco. “Je suis resté trois saisons là-bas. J’y ai appris beaucoup, pas mal muri et progressé aussi. Je suis totalement différent du joueur que j’étais avant d’arriver. Et sur le terrain, et en dehors. Cela a été une belle aventure pour moi”, a reconnu le natif de Longjumeau (Essonne) par le biais du site officiel du PSG.

Désormais la page romaine est tournée et Jérémy Ménez veut réussir de grandes choses avec le club de la capitale française car il a toujours rêvé de briller au Parc des Princes même lorsqu’il était encore un gamin. “C’est une énorme fierté. Quand j’évoluais à Rome, Totti et De Rossi, deux Romains, portaient le club dans leur coeur. A Paris, c’est pareil pour moi. J’ai ce club dans le coeur et quand je suis sur le terrain, j’ai vraiment envie de mouiller le maillot pour ma ville”, a indiqué l’attaquant francilien. Pour l’heure, le prodige de la génération 1987 a disputé quatre matches de championnat, inscrit un but et délivré deux passes décisives. Ce bilan est positif dans l’ensemble même s’il doit encore trouver des automatismes avec ses partenaires dont le milieu offensif argentin Javier Pastore (ex-Palerme).

Le PSG est sur la bonne voie

Son objectif est clairement de remporter de nombreux trophées, et pourquoi pas le titre de champion de France dès cette saison, avec ce PSG new look qui est dirigé par des propriétaires qataris richissimes. “Tout ne va pas être parfait dès le début. Il faudra mouiller le maillot. Quand c’est le cas, on voit qu’on peut obtenir de bons résultats. Il ne faut pas lâcher. On commence à voir une belle équipe du PSG. On sait que l’on peut encore mieux faire. Nous avons à coeur d’atteindre nos objectifs mais il faudra faire abstraction de tout ce qui se passe autour de nous, et se concentrer sur notre jeu”, a analysé l’homme qui devrait disputer l’Euro 2012 avec l’équipe de France s’il fait une saison en lettres capitales.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)