Joe Cole, l’impatient Anglais

C’est la bonne surprise du Losc cette saison. Recruté dans les derniers jours du mercato estival, le milieu international Joe Cole n’a pas mis beaucoup de temps à s’acclimater à sa nouvelle équipe. En atteste son entrée impressionnante face à Saint-Etienne, avec une passe décisive à la clé (1-3). Une recrue de poids également en vue de l’entrée en lice des Lillois en Ligue des champions, mercredi, face au CSKA Moscou.

Joe Cole

Un début à la “Cole” pour Joe. Orphelin de l’Ivoirien Gervinho, parti garnir les rangs d’Arsenal cet été, Lille s’était mis en tête de lui trouver un successeur, et ce malgré l’achat du Réunionnais Dimitri Payet, en provenance de l’AS Saint-Etienne. Et les Dogues ont bien caché leurs crocs jusqu’au bout en officialisant, quelques jours avant la clôture du mercato estival, la signature sous forme de prêt de l’international anglais Joe Cole. Auteur d’une saison blanche avec Liverpool l’an passé, l’ailier de 29 ans voulait se lancer un nouveau challenge, après avoir écumé les terrains de Premier League pendant de longues années. “Depuis que je suis tout jeune, j’ai toujours rêvé de jouer à l’étranger. C’est une bonne opportunité d’apprendre une nouvelle langue et une nouvelle culture. (…) Dans dix matches je serai de retour à mon meilleur niveau et je ne vois pas pourquoi, alors, je ne retournerai pas en sélection”, avait-il ainsi expliqué à nos confrères de la BBC. Comparant Lille au “petit Barça du Nord”, Cole a rapidement faire taire les sceptiques à son sujet.

Débutant sur le banc face à l’AS Saint-Etienne lors de la 5e journée de Ligue 1, l’Anglais n’a eu besoin de que de 35 minutes de jeu pour se mettre en évidence. Jouant d’abord simple, sans fioriture, l’ancien pensionnaire de Chelsea s’est ensuite offert un slalom dont lui seul a le secret en mystifiant cinq Stéphanois avant de donner un caviar pour Ludovic Obraniak qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets pour le 1-3. Une prestation plus que convaincante du Britannique, ce dernier estimant qu’il n’était “qu’à 70 % de (s)es possibilités”. Comptant à son actif pas moins de 53 matches de Ligue des champions avec les Blues pour six buts inscrits, Joe Cole sera un élément très important pour Rudi Garcia et pour le Losc, qui retrouve la Ligue des champions après celle de la saison 2006/2007.

Et quand l’on sait que la totalité du groupe nordiste dépasse à peine la soixantaine de matches de C1, grâce à Laurent Bonnart, Benoît Pedretti et Mickaël Landreau notamment, la présence d’un élément comme Joe Cole est donc primordial. Face à une formation du CSKA Moscou rompue aux joutes européennes et qui devrait être le concurrent direct des Dogues pour accrocher la seconde place, la première étant quasiment destinée à l’Inter Milan, Lille serait bien inspiré de remporter ses premiers points au Stadium Villeneuve D’Ascq, le Losc restant sur une belle série de 9 rencontres sans défaite en phase de groupes à domicile. Rudi Garcia pourrait d’ailleurs titulariser Joe Cole, histoire que l’impatient Anglais retrouve rapidement ses sensations, sans toutefois griller les étapes.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)