Le PSG sauvé des eaux

Le PSG revient de loin. Menés de deux buts, les Parisiens ont finalement décroché le match nul sur la pelouse d’Evian-Thonon-Gaillard (2-2), ce dimanche, lors de la 6e journée de Ligue 1. Pastore (43e) et Bodmer (80e) ont permis au club de la capitale de s’extirper du piège haut-savoyard. Un huitième match consécutif sans défaite, toutes compétitions confondues, qui ne fait toutefois pas les affaires d’un PSG toujours en rodage.

Pastore PSG Evian

Paris a eu chaud. Antoine Kombouaré se méfiait énormément de cette rencontre sur la pelouse du promu Evian. Le technicien parisien avait raison. Bousculée, son équipe a finalement ramené un nul équitable à la vue de la physionomie de la rencontre. Le PSG était plombé par une entame de match catastrophique. Sans complexe, Evian débutait tambour battant. Sur la première grosse occasion du match, le promu trouvait la faille. Sagbo servait parfaitement Leroy, qui profitait d’un raté d’Armand pour tromper Sirigu (14e, 1-0). Une action entachée d’une faute de main au départ, ce qui provoquait la colère des Parisiens, qui voyaient une fois encore un ancien joueur du club marquer contre eux… Incapable de réagir, Paris se faisait logiquement punir dans la foulée. Armand se ratait une fois encore et fauchait Rabiu dans la surface. Un penalty indiscutable transformé par Sagbo (20e, 2-0), qui permettait à l’ETG de prendre le large et de faire boire la tasse au PSG. Un but qui avait toutefois le mérite de piquer au vif le club de la capitale.

Après avoir eu chaud sur une tête d’Angoula (23e), Paris reprenait du poil de la bête. Mais personne ne coupait la trajectoire du centre de Ménez (28e), alors que Gameiro ratait un face-à-face (39e). Heureusement pour le PSG, Pastore sonnait la révolte. Servi par Ménez à l’entrée de la surface, le prodige argentin, après un superbe contrôle, accélérait, pénétrait dans la surface et déposait trois joueurs avant de tromper Andersen, le portier haut-savoyard (43e, 2-1). Une magnifique réalisation du joueur le plus cher de l’histoire de la Ligue 1, sa deuxième en championnat de suite. Enfin réveillé, Paris débutait beaucoup mieux la deuxième mi-temps. Nenê ne parvenait pas à redresser un centre de Pastore (51e), alors que Gameiro ne bénéficiait pas d’un penalty flagrant (65e).

Pas en reste, Evian jouait crânement sa chance et ne faisait pas que défendre. Sirigu s’illustrait devant Rabiu (63e), alors que Sagbo gâchait une belle occasion (68e). Mieux en jambes dans le second acte, Paris allait finalement trouver les ressources pour égaliser. Sur un corner consécutif à un coup franc de Ceara claqué, Erding déviait le ballon, ce qui profitait à Bodmer qui catapultait le ballon dans les filets (80e, 2-2). Un coaching gagnant d’Antoine Kombouaré, qui venait de faire rentrer Erding et Bodmer justement. Si les deux équipes tentaient de faire la différence en fin de match, elles devaient finalement se contenter de ce match nul logique. Un point qui permet au PSG de continuer sa série d’invincibilité, même s’il ne convainc toujours pas.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)