La Juve, un trou de 95 millions dans les caisses !

Après des saisons compliquées sportivement, la Juventus de Turin connait un renouveau en ce début de saison en trustant le haut du classement de la Serie A. Toutefois, les comptes du club ne sont pas encore au beau fixe, la faute à des investissements nécessaire pour relancer la machine.

Andrea Agnelli

La “Vieille Dame” n’a plus d’argent frais sous son matelas! Enchainant les résultats moyens, pour ne pas dire décevants, après les événements du “Calciopoli”qui ont conduit la Juve en Serie B en 2006, le club piémontais a connu un retour parmi l’élite difficile, avec notamment un septième place lors des exercices 2009 et 2010, synonyme de non-qualification pour une Coupe européenne. A un tournant sportivement, mais aussi extra-sportivement, la Juventus de Turin a beaucoup investi durant cet été pour se refaire une image. Et si ce lifting est pour l’heure payant sportivement, il l’est beaucoup moins économiquement parlant.

Ainsi, un nouveau stade, le Juventus Stadium – en attendant un contrat de naming – a été construit et inauguré en août dernier et a coûté la bagatelle de 120 millions d’euros aux Bianconeri. Sur le terrain, de nombreux joueurs ont rejoint le giron de la Vieille Dame comme Andrea Pirlo, Mirko Vucinic, Stephan Lichtsteiner ou encore Arturo Vidal, sans compter les prêts avec option d’achat de Matri, Pepe, Motta et Quagliarella (Voir par ailleurs) qui ont été levé pour la bagatelle de 41 millions d’euros. Au total, le président Andrea Agnelli a confirmé lors du conseil d’administration que le club avait clos la saison 2010-2011 avec un déficit avoisinant les 95 millions d’euros, “le pire bilan de l’histoire” du club, à mettre essentiellement sur le compte des “quatre années au cours desquelles le club a été incapable de se renouveler sportivement“.

des résultats financiers négatifs obligatoires pour le premier club du pays à être propriétaire de son stade. Conséquence, la Juve pourrait récupérer pas moins de 22 millions d’euros de bénéfice au terme de la saison 2011/2102. Et avec l’application du fair-play financier prévu à l’horizon 2014/2015, la Juventus de Turin a encore quelques années pour retrouver l’équilibre. Équilibre encore plus possible si les Bianconeri parvenaient à retrouver les sommets du football italien dans les années à venir…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)