Valencia restera à Manchester cet hiver, mais après ?

Luis Antonio Valencia n’est évidemment pas un lofteur à Manchester United. Le manager des Red Devils, Sir Alex Ferguson, compte toujours sur l’ancien milieu offensif de Wigan Athletic. Mais ce dernier commence à se poser des questions à propos de son avenir…

Luis Antonio Valencia

Un temps de jeu en baisse. Sans trop s’avancer, on peut dire que Luis Antonio Valencia paie clairement au prix fort l’arrivée d’Ashley Young à Manchester United l’été dernier. Depuis que le milieu offensif gauche d’Aston Villa et international anglais a posé ses valises à Old Trafford, il doit souvent se contenter d’être un remplaçant de luxe chez les Red Devils. Cette saison, l’international équatorien a fait 15 apparitions toutes compétitions confondues et inscrit 2 buts.

Même s’il pourrait être tenté par un départ pendant le mercato hivernal, le natif de Lago Agrio devrait attendre la fin de la saison avant de prendre une décision irrévocable au sujet de son avenir. En effet il est hors de question que Sir Alex Ferguson lui accorde un bon de sortie alors qu’il a besoin de toutes ses forces vives en Premier League mais aussi en Ligue Europa malgré le fait qu’il ne soit pas emballé à l’idée de disputer la C3 plutôt que les 8es de finale de la Ligue des champions.

La Juve a reculé d’un pas

Pour sa part, l’agent de Luis Antonio Valencia considère que son client a effectivement très peu de chances de s’en aller en janvier. En plus de cela, il n’a pas reçu de proposition officielle pour son poulain qui est âgé de 26 ans. “Cela me semble très difficile qu’il quitte Manchester United. Tout d’abord, il a signé un nouveau contrat de quatre ans. En plus de cela, lui et sa famille se sentent très bien à Manchester. Mais en football il ne faut jamais dire jamais”, a-t-il assuré. Même les dirigeants de la Juventus Turin qui voulaient le recruter il y a quelques mois ont, apparemment, lâché du lest.

“Je suis au courant des rumeurs qui indiquent que la Juventus s’intéresse à lui. Mais il n’y a rien de concret. Dans le passé, certains clubs italiens le voulaient mais pas ces derniers temps”, a-t-il assuré. En 2009, les Red Devils n’avaient pas hésité à miser environ 19 millions d’euros sur l’Équatorien. Malgré ce moment difficile, Luis Antonio Valencia ne lâchera rien afin de redevenir un titulaire indiscutable. Après sa grave fracture de la cheville gauche contractée en septembre 2010, rien ne peut arrêter celui que l’on surnomme “Maravilla” !

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)