Sessegnon, “le Roi” du clash hivernal ?

Pendant le mois de janvier 2011, Stéphane Sessegnon avait mis le bazar au Paris Saint-Germain. A l’époque, le milieu de terrain voulait à tout prix rejoindre Sunderland afin de se mettre en valeur en Premier League anglaise et il avait obtenu gain de cause après un bras de fer. Un an plus tard, le Béninois souhaiterait encore changer d’air !

Stephane Sessegnon

Un choix incompréhensible. Depuis qu’il est arrivé à la tête de l’équipe de Sunderland, Martin O’Neill s’appuie régulièrement sur Stéphane Sessegnon. Mais selon le Daily Mail, le milieu de terrain qui avait débuté sa carrière européenne à Créteil en aurait assez de porter le maillot des Black Cats. En clair, le footballeur et sa petite famille n’arriveraient pas à s’adapter à la vie dans le Tyne and Wear. Du coup, l’international béninois pourrait demander un bon de sortie aux dirigeants du club anglais dans les jours à venir. Ces derniers pourraient accepter cette requête s’ils peuvent récupérer au passage environ dix millions d’euros, soit trois de plus que ce qu’ils avaient déboursé l’année dernière.

Toujours selon le Daily Mail, deux clubs français seraient sur les rangs afin de récupérer Stéphane Sessegnon. Il s’agirait du Paris Saint-Germain et de l’Olympique de Marseille qui pourraient se positionner pour un prêt avec une option d’achat. Bien entendu, cette information est à prendre avec d’énormes pincettes car on ne voit pas pourquoi ces écuries essaieraient de récupérer ce joueur alors qu’elles n’ont pas vraiment besoin de son profil afin de se renforcer. A en croire le média Metro, la seule destination crédible pour le joueur âgé de 24 ans serait encore et toujours Liverpool.

Une nouvelle maison nommée Anfield ?

Les Reds seraient prêts à lui offrir un salaire confortable et le fait de devoir payer les 10 millions d’euros attendus par les Black Cats n’est pas un obstacle conséquent pour le club de la Mersey. La question est aujourd’hui de savoir si Stéphane Sessegnon a envie de rester en Angleterre où il peine à trouver ses marques. Le manager Martin O’Neill sent bien qu’il y a un malaise et il devrait rencontrer le natif d’Allahe et son agent avant la fin de la semaine pour éclaircir certaines choses. Le technicien nord-irlandais a vraiment besoin de ce joueur clef pour la seconde partie de saison et il n’a pas envie de chercher un remplaçant à la va-vite.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)