L’Atlético Madrid, 6e club de Giovani Dos Santos ?

A tout juste 23 ans, le milieu de terrain offensif mexicain, Giovani Dos Santos, continue son tour d’Europe. L’Atlético Madrid serait prêt à accueillir cette pépite, qui n’a relui jusqu’à présent qu’en Espagne.

Giovani Dos Santos


Tout trop vite, trop tôt !

Du statut de « grand espoir », il en est question depuis plus de 5 ans pour l’attaquant mexicain Giovani Dos Santos. Formé à La Masia, le centre de formation du FC Barcelone, Gio est propulsé dans l’équipe première du Barça à l’âge de 18 ans, lors de la saiosn 2007-2008. Plutôt placé sur le flanc droit de l’attaque, Dos Santos est très vite comparé, de part sa technique et sa vivacité, à Lionel Messi. Après 3 petits buts en 28 apparitions en Liga, le bébé mexicain a quitté le nid catalan pour Tottenham, contre un chèque de 6 millions d’euros. Un départ précipité, que le Mexicain n’est pas parvenu pas à gérer. Chez les Spurs, le milieu de terrain offensif ne s’est jamais imposé et l’idée d’une revente est rapidement évoquée. L’Olympique lyonnais et Portsmouth se sont penchés sur son cas, sans conclure. Il est dès lors prêté successivement à Ipswich Town, au Galatasaray et au Racing Santander, après une Coupe du Monde réussit du côté de l’Afrique du Sud. La saison dernière, Giovani Dos Santos s’est relancé quelques peu dans la capitale londonienne, sous les ordres d’Harry Redknapp (5 buts en 22 matches joués toutes compétitions confondues). Assez pour susciter l’attention du champion d’Europe en titre !

Préparer la succession d’Adrian Lopez ?

L’Atlético Madrid a entamé des discussion avec leurs homologues britanniques pour rapatrier Giovani Dos Santos en Espagne révèle ESPN. Cet ancien baby catalan pourrait tout simplement, en cas de conclusion du dossier, remplacer l’international espagnol Adrian (2 sélections), qui plaît énormément… au FC Barcelone. De plus, les Colchoneros, entraînés par l’Argentin Diego Simeone, se sont faits une spécialité de composer un effectif aux accents sud-américains, à l’instar du FC Porto. Huit Espagnols, huit Sud-américains, Gio’ a toutes les chances d’être le neuvième et le premier mexicain. Reste plus qu’à trouver un terrain d’entente avec Tottenham, qui possède déjà une belle brochette de joueurs offensifs (Defoe, Saha, Van Der Vaart, Bale…). Alors, vers un duo Giovani-Falcao la saison prochaine dans l’entre de Vicente Calderon ?