Retour à l’envoyeur pour Oriol Romeu ?

L’été dernier, les dirigeants du FC Barcelone avaient accepté de laisser partir à Chelsea Oriol Romeu contre une somme d’environ 5 millions d’euros. Apparemment, les Blaugrana pourraient tenter de récupérer le jeune footballeur espagnol… lors de ce mercato !

Tito Vilanova

Une priorité identifiée. Depuis déjà plusieurs semaines, les décideurs catalans savent quel joueur ils veulent recruter afin de renforcer l’entrejeu. Il s’agit bien entendu de Javi Martinez qui évolue à l’Athletic Bilbao. Ce milieu de terrain possède la particularité de pouvoir évoluer également dans l’axe de la défense avec une facilité déconcertante. Après avoir remporté l’Euro avec l’équipe nationale d’Espagne, le joueur des Leones profite actuellement de quelques jours de vacances avant de replonger dans le grand bain en vue de la saison prochaine.

Les Blaugrana pourraient attendre encore une dizaine de jours avant de revenir à la charge pour recruter Javi Martinez. Mais d’après le média Sport.es, la partie serait encore loin d’être gagnée d’avance pour le Barça… En effet, les décideurs de l’Athletic Bilbao ne voudraient pas laisser filer le footballeur âgé de 23 ans sans récupérer au passage une somme comprise entre 35 et 40 millions d’euros. En dépit de l’insistance de l’entraîneur Tito Vilanova, le président Sandro Rosell pourrait choisir de se tourner vers un autre élément bien moins coûteux.

Un Blaugrana pur jus

En effet, le FC Barcelone pourrait décider subitement de concentrer tous ses efforts afin de faire revenir au bercail Oriol Romeu qui avait quitté le navire pendant le dernier marché des transferts pour signer à Chelsea. Une clause inscrite dans le contrat du milieu de terrain espagnol pourrait permettre aux Catalans de le rapatrier contre seulement 10 millions d’euros cette année (15 millions en juin 2013, ndlr). Le fait qu’il soit un ancien membre de la « grande famille des culés » plaide évidemment en sa faveur. Il connaît parfaitement l’environnement au Camp Nou et bon nombre des membres du staff dont en particulier Tito Vilanova, l’ex-adjoint de Josep Guardiola.

Pour en revenir à Chelsea, force est de constater qu’Oriol Romeu a vécu une saison 2011/2012 assez déconcertante. Dans un premier temps, il a réussi à convaincre André Villas-Boas (aujourd’hui coach de Tottenham) de lui accorder du temps de jeu. Mais après l’éviction du Portugais au début du mois de mars, le footballeur ibérique a déchanté sous les ordres de Roberto Di Matteo. Le coach italien ne s’est pas appuyé sur lui et les résultats lui ont donné raison puisque les Blues ont remporté la FA Cup mais aussi, et surtout, la prestigieuse Ligue des champions qui faisait tant saliver Roman Abramovitch et les supporters.


Un retour au bercail pourrait l’intéresser au plus haut point… si bien entendu il obtient quelques garanties solides au niveau de son temps de jeu. A 20 ans, Oriol Romeu a envie de franchir un cap et de devenir un joueur de classe mondiale afin d’intégrer l’équipe nationale d’Espagne en vue du Mondial 2014.