Arsenal is “back” pour Wayne Rooney !

Huit ans… Autrement dit une éternité pour Arsenal qui n’a pas remporté un trophée depuis la FA Cup 2005. Pour mettre un terme à cette disette, le manager Arsène Wenger veut frapper fort pendant le mercato. En plus de Gonzalo Higuain (Real Madrid), le technicien français continuerait de rêver de Wayne Rooney (Manchester United).

Wayne Rooney

“C’est un grand joueur et ce serait formidable qu’il rejoigne Arsenal.” Lorsque Alisher Usmanov s’exprime par le biais des médias, tout le monde retient son souffre chez les Gunners. Il faut dire que le milliardaire russe détient environ 30% des parts du club londonien. Par conséquent, tous ses actes sont scrutés à la loupe de l’autre côté de la Manche. Par le biais de la chaîne CNBC, l’homme d’affaires a fait savoir qu’il serait ravi de pouvoir venir voir jouer Wayne Rooney à l’Emirates Stadium la saison prochaine. La perspective de devoir débourser au moins 35 millions d’euros afin de convaincre Manchester United de lâcher l’attaquant anglais ne lui ferait pas peur.

Par ailleurs, Alisher Usmanov serait prêt à casser sa tirelire, en compagnie des autres actionnaires majeurs de l’écurie anglaise, afin d’offrir à “Wazza” un salaire annuel compris entre 11 et 12 millions d’euros. Comprenez qu’on pourrait voir un duo tonitruant Rooney – Higuain, plus que séduisant sur le papier, former la ligne d’attaque d’Arsenal la saison prochaine. En attendant, force est de constater que le Russe âgé de 59 ans en a ras-le-bol des saisons sans titres. “Il est grand temps pour le club de remporter des trophées”, a-t-il insisté. Après cela, il n’a pas hésité à pointer du doigt “quelques dysfonctionnements dans la gestion du club”.

A la question de savoir s’il compte toujours sur Arsène Wenger, Alisher Usmanov a répondu que ce dernier est “un grand entraîneur” et que, sous ses ordres, le club a “progressé” depuis 1996. Pour lui, il faut continuer de “lui faire confiance”… au moins jusqu’en juin 2014. A l’heure actuelle, seule compte la campagne de recrutement d’Arsenal qui est à la croisée des chemins. La venue d’un joueur du calibre de Wayne Rooney pourrait redorer le blason des Gunners et ainsi rassurer les supporters qui commencent à se demander si Arsène Wenger est toujours l’homme de la situation pour atteindre le sommet. L’heure de vérité a sonné pour les Londoniens qui doivent envoyer un signal fort à leurs rivaux…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)