Richarlison, la première mi-temps de l’OM, Rongier… Les Tops-Flops de Tottenham-OM

Cruellement battu 2-0 à Tottenham ce mercredi, pour le premier match de la phase de groupes en Ligue des Champions, l'Olympique de Marseille a réalisé une très bonne première mi-temps et a globalement montré un beau visage sur la rencontre. Insuffisant, cela dit, face au 3e de Premier League. Voici les Tops et les Flops à retenir de cette rencontre.

Richarlison Valentin Rongier Tottenham OM

Les Tops de Tottenham-OM

Richarlison, l'homme providentiel

Auteur de 60 premières minutes très anonymes, le Brésilien Richarlison, recruté pour 58 millions d'euros à Everton cet été, a provoqué la chute de l'OM, par deux coups de tête, aux 76e et 81e minutes de jeu, sur les deux premiers tirs cadrés de Tottenham dans le match. L'attaquant de 25 ans, d'une efficacité redoutable, a enlevé une belle épine du pied à son équipe, malmenée en première mi-temps par un Marseille entreprenant, et inefficace en seconde période en supériorité numérique. Mais Richarlison, qui n'a pas encore marqué en Premier League avec les Spurs, a ouvert son compteur but,ce soir, pour devenir l'homme providentiel de Tottenham.

La première mi-temps de Marseille

Contre toute attente, l'OM a dominé la première période face à Tottenham. Si la formation d'Antonio Conte, favorite du match, n'est pas une équipe qui garde généralement beaucoup le ballon, la possession de balle, favorable à l'OM en première mi-temps (57 %), ne signifie pas grand-chose. Mais c'est dans l'engagement, un pressing haut et beaucoup d'intensité que le vice-champion de France s'est fait remarquer, et a dominé les Spurs, à l'extérieur. Avant que l'exclusion de Chancel Mbemba ne renverse le rapport de force, dès le début de la 2e mi-temps (47e).

Rongier, capitaine courage

Brassard sur le bras en l'absence de Dimitri Payet, sur le banc et qui n'est pas entré en jeu, l'ancien Nantais Valentin Rongier a réussi une partie solide, avec Jordan Veretout à ses côtés. Le Marseillais a récupéré beaucoup de ballons, a mené le pressing de son équipe, et a tenu la baraque en seconde période au milieu du terrain, malgré l'infériorité numérique de l'OM dès la 47e.

Les Flops de Tottenham-OM

Mbemba, le rouge qui anéantit l'OM

Légèrement en retrait en première mi-temps par rapport à ses deux compères de la défense centrale, Eric Bailly et Samuel Gigot, impressionnants face à l'attaque de Tottenham, l'expérimenté Chancel Mbemba a abandonné les siens au retour des vestiaires (47e). Le défenseur central a fauché Heung-min Son, qui partait au but, et a logiquement été expulsé par l'arbitre de la rencontre. À 10, Marseille a perdu la main sur une rencontre que le club français dominait pourtant.

Tavares passe à côté de son match

Étincelant en L1 (6 matchs, 3 buts), Nuno Tavares a complètement raté son match ce soir, pour son retour en Angleterre. Le Portugais de 22 ans, maladroit offensivement, avec beaucoup de gestes ratés, a également causé des soucis à l'OM en défense. Régulièrement pris dans son dos, le joueur prêté par Arsenal a notamment défendu trop loin d'Ivan Perisic, le centreur sur le deuxième but de Tottenham. Sur l'autre aile, Jonathan Clauss a également été discret, mais moins pénalisant pour l'OM.

Son-Kane, un discret duo

Menaçants par leur talent, Harry Kane et Heung-min Son ont pourtant plutôt raté leur match, ce soir, face à l'OM. Peu dangereux, malgré plusieurs tentatives passant assez loin du but de Pau Lopez, Son et Kane n'ont pas permis à Tottenham de s'imposer. Le salut, pour les Spurs, est venu du nouvel arrivant, Richarlison, mais pas des deux attaquants expérimentés.