OM : Tudor “super content”, Clauss super fatigué

Après le nul contre Rennes (1-1), au Vélodrome, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, Igor Tudor, s'est dit ravi du début de saison de son équipe, 2e en L1 mais malmené en Ligue des Champions (dernier de son groupe après deux défaites).

Igor Tudor et Jonathan Clauss, OM

Présent en conférence de presse, Igor Tudor a salué les performances de ses joueurs, qui enchaînent les matchs dans un calendrier “pas humain” : “Satisfait du début de saison ? Clairement oui. Je ne suis pas content, je suis super content. Il y a trois ou quatre joueurs à qui il faudrait donner une médaille après ce tour de force de matchs joués, car ce n'est pas humain. Ils ont hyper bien géré. (…) Je veux vraiment féliciter l'équipe ce soir. On voulait gagner, on n'a pas réussi, mais c'est quand même positif.”

Le Croate espère par ailleurs que ses internationaux (il en a 9) pourront se reposer en ne jouant “pas trop” durant la trêve internationale : “On aura beaucoup de matchs aussi en octobre et il faudra donner le maximum. J'espère que ceux qui partent en sélection ne joueront pas trop. Il faut accepter ça mais j'espère qu'ils pourront récupérer un peu.”

Alexis Sanchez, Mattéo Guendouzi, Pape Gueye, Chancel Mbemba, Cengiz Ünder, Sead Kolasinac, Jordan Veretout, Bamba Dieng et Jonathan Clauss ont été convoqués dans leurs sélections nationales respectives.

“Je n'ai pas l'habitude d'enchaîner tous les trois jours”

D'ailleurs, en zone mixte, l'ancien Lensois n'a pas démenti sa fatigue, après avoir disputé 10 matchs (sur 10 possibles) en tant que titulaire cette saison avec l'OM, et en étant remplacé que quatre fois : “A titre personnel, je n'ai pas l'habitude d'enchaîner tous les trois jours, c'est tout nouveau, il faut un temps d'adaptation. Il va falloir s'adapter. Même si j'essaie de faire au mieux, il y a des choses qui ne se font pas en deux semaines. Je suis confiant.”

Jonathan Clauss, qui n'est pas un titulaire en puissance en Équipe de France, devrait cela dit avoir un temps de jeu moindre chez les Bleus.