Brésil : victime du racisme, Richarlison pousse un coup de gueule

Des incidents ont perturbé mardi le match amical entre le Brésil et la Tunisie (5-1), disputé au Parc des Princes.

Richarlison, Brésil-Tunisie

Avant la rencontre, une partie du public a sifflé l'hymne de la sélection auriverde. Pendant la partie, des “supporters” tunisiens ont lancé des bananes sur Richarlison, au moment de la célébration du but de l'attaquant de Tottenham.

Visé par le racisme, le joueur de 25 ans s'est emporté sur Twitter. L'ancien goleador d'Everton regrette que de tels actes répétés dans le temps ne soient jamais sanctionnés. “Tant qu'ils continuent leur ‘bla bla bla' et qu'ils ne punissent pas, ça continuera comme ça, ça arrivera tous les jours et partout. Pas le temps frère !” Un message associé au hastag “Non au racisme”.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement