Groupe C (Coupe du monde 2022) : favoris, analyse et calendrier

L’Argentine, le Mexique, la Pologne et l’Arabie Saoudite évolueront dans un groupe C de la Coupe du monde 2022 plutôt ouvert sur le papier. Présentation, analyse et calendrier coupe du monde 2022, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette poule.

Commençons par une présentation équipe par équipe du groupe C de la Coupe du monde 2022.

Robert Lewandowski, Pologne

L’enjeu du Groupe C de la Coupe du monde 2022 : Robert Lewandowski peut-il enfin porter la Pologne ?

A 34 ans, l’attaquant du FC Barcelone dispute certainement son dernier Mondial et tous les espoirs de la Pologne reposent sur ses épaules. Depuis le quart de finale à l’Euro 2016, force est de constater que les Aigles Blancs ont volé de déception en déception. En 2018, les Polonais ont ainsi terminé derniers d’un groupe pourtant abordable derrière la Colombie, le Japon et le Sénégal. Même déception l’an passé à l’Euro lorsque la Suède, l’Espagne et la Slovaquie ont de nouveau devancé les Blanc et Rouge qui ont fini au fond de la classe avec un petit point au compteur.

Le parcours pour se qualifier au Mondial a été à peine plus rassurant : les hommes de Czeslaw Michniewicz ont fini 2e de leur poule derrière l’Angleterre avec seulement 2 unités d’avance sur l’Albanie et 3 sur la Hongrie. Mais ils ont ensuite remporté le match déterminant contre la Suède en barrages (2-0). Tombés dans un groupe compliqué en Ligue des Nations avec la Belgique et les Pays-Bas, les Polonais ont perdu 3 de leurs 5 derniers matchs et risquent de subir une nouvelle déconvenue au Qatar, à moins que Lewandowski ne parvienne à tout changer…

L’Argentine de retour au top ?

Seule équipe non-européenne à avoir atteint la finale de la Coupe du monde depuis 2006 (défaite contre l’Allemagne en 2014), l’Argentine a ensuite vécu des années compliquées avec une qualification pour le Mondial 2018 dans la douleur et une compétition chaotique en Russie sous les ordres de Jorge Sampaoli. L’Albiceleste ne comptait qu’un point après 2 journées et elle s’est qualifiée pour les 8es de finale seulement en arrachant la victoire à la 86e minute du dernier match face au Nigeria (2-1) avant de se faire sortir par la France au terme d’un match épique (3-4).

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et les Argentins vont beaucoup mieux. La preuve, ils ont remporté l’an passé leur première Copa America depuis 1993 en battant le Brésil en finale (1-0) puis ils se sont qualifiés pour le Mondial sans concéder la moindre défaite en terminant 2es en Amérique du Sud, juste derrière le Brésil. Le pays de Lionel Messi reste sur une impressionnante série de 35 matchs sans défaite et, avant même le Mondial, le sélectionneur Lionel Scaloni a été prolongé jusqu’en juin 2026, signe de la confiance dont il jouit. Même si elle est loin de posséder l’effectif le plus clinquant de son histoire (Messi, Di Maria, Lautaro Martinez, Dybala ou encore Lo Celso tout de même), l’Albiceleste n’a peut-être jamais été aussi proche de retrouver les sommets.

Le Mexique fidèle au rendez-vous ?

Difficile de trouver plus régulier que le Mexique à la Coupe du monde ! La Tri s’est qualifiée pour les 8es de finale lors des 7 dernières éditions de la compétition et elle s’est à chaque fois faite éliminée à ce stade de la compétition ! Battus par les Etats-Unis en finale de la Gold Cup l’an passé (0-1, ap), les hommes de Gerardo Martino se sont qualifiés pour le Mondial sans trop de frayeurs en terminant 2es en Zone CONCACAF, devancés seulement par le Canada. Les matchs amicaux disputés en juin et en septembre ont toutefois semé le doute puisque les coéquipiers d’Hirving Lozano n’ont enregistré que deux victoires en 7 sorties (Nigeria et Pérou), pour 2 nuls (Guatemala et Equateur) et 3 défaites (Uruguay, Paraguay et Colombie). Tout devrait se jouer contre la Pologne…

L’Arabie Saoudite, régionale de l’étape

Eliminée dès le premier tour lors de ses 4 dernières participations au Mondial, l’Arabie Saoudite part de plus loin dans ce groupe. Entraînés par le Français Hervé Renard, déjà assis sur le banc du Maroc lors de l’édition 2018, les Faucons auront toutefois à cœur de briller pour ce premier Mondial disputé dans un pays arabe. Pour ce faire, ils tenteront d’enchaîner après avoir décroché il y a 4 ans un succès contre l’Egypte (2-1) lors de la dernière journée, mettant fin à une terrible série de 12 matchs consécutifs sans succès dans la compétition ! En Asie, les Saoudiens restent en tout cas des cadors, comme en atteste leur qualification en tête d’un groupe corsé devant le Japon et l’Australie. Reste à s’exporter sur la scène mondiale malgré un effectif 100% local. A ce niveau, les matchs de préparation n’ont pas permis de chasser tous les doutes avec des défaites 1-0 contre le Venezuela et la Colombie en juin et deux 0-0 face à l’Equateur et aux Etats-Unis en septembre.

Hervé Renard, Arabie Saoudite

Groupe C Coupe du monde 2022 – Leur historique au Mondial :

  • Arabie Saoudite : 6e participation ; 8e de finale en 1994.
  • Argentine : 18e participation ; vainqueur en 1978 et 1986.
  • Mexique : 17e participation ; quart de finale en 1970 et 1986.
  • Pologne : 9e participation ; 3e en 1974 et 1982.

Le calendrier du Groupe C de la Coupe du monde 2022

Mardi 22 novembre :

11h, Argentine 1–2 Arabie saoudite, au Stade Lusail

17h, Mexique 0–0 Pologne, au Stade 974

 Samedi 26 novembre :

14h, Pologne 2–0 Arabie saoudite, à l’Education City Stadium

20h, Argentine 2–0 Mexique, au Stade Lusail

 Mercredi 30 novembre :

20h, Pologne – Argentine, au Stade 974

20h, Arabie saoudite – Mexique, au Stade Lusail

Le classement du Groupe C de la Coupe du monde 2022

Scoreboard of Coupe du Monde 2022
# Equipe J V D N +/- Points
1

Pologne

2 1 0 1 2 4
2

Argentine

2 1 1 0 1 3
3

Arabie Saoudite

2 1 1 0 -1 3
4

Mexique

2 0 1 1 -2 1

La star du Groupe C de la Coupe du monde 2022 : Lionel Messi

En 4 participations à la Coupe du monde, la star de l’Argentine a connu plus de déceptions que de joie et il n’y a finalement qu’en 2014, lorsque l’Albiceleste avait atteint la finale du tournoi et que le septuple Ballon d’Or avait été désigné meilleur joueur, que son bilan aura réellement convaincu. Mais cela pourrait changer ! Libéré par le sacre en Copa America, revenu en meilleur forme avec le Paris Saint-Germain cette saison, le natif de Rosario marche sur l’eau en sélection en 2022 avec un bilan de 10 buts et de 2 passes décisives en 6 matchs sur l’année civile ! A 35 ans, le Parisien sait qu’il s’agit sans doute de sa dernière chance de décroche le titre suprême…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement