FIFA 23 : date de sortie et test PS5

Nous avons pu mettre la main sur le dernier jeu vidéo d’EA Sports, FIFA 23, dont la date de sortie est prévue pour le 30 septembre, mais qui est déjà disponible depuis le 27 pour les quelques heureux l’ayant précommandé ou qui sont abonnés au service EA Play. Au menu de ce panorama : foot féminin, skills et FUT.

Kylian Mbappé PSG

Le monstre vidéoludique FIFA n’a pas beaucoup souffert médiatiquement, en attendant d’avoir les données pour se prononcer d’un point de vue commercial, de la concurrence du jeu de Konami, eFootball 2022. Plus lent, moins permissif en termes de dribbles, eFootball 2022, plus proche d’une simulation que la franchise d’EA Sports, a pu séduire ces derniers mois, ci et là, les joueurs blasés de FIFA qui voulaient un peu plus de jeu, voire de romantisme, et moins de muscle et de vitesse, deux qualités survalorisées dans le jeu d'EA. Mais en cette fin du mois de septembre, tout ce beau petit monde retourne comme chaque année vers la maison mère, avec un petit espoir concernant le jeu de football phare du moment…

Mais qu’attendre réellement de cet énième opus d’EA Sports, qui a fait sienne la maxime sportive « on ne change pas une équipe qui gagne » – une montagne d’argent en l’occurrence ici ?

Le foot féminin en nombre sur la version PS5 de FIFA 23

Attaquons par les quelques nouveautés du jeu, dont l’une a été particulièrement médiatisée par EA : le football féminin. Cet ajout intéressant dans l’idée, qui va dans le sens d’une représentativité accrue des femmes dans les jeux vidéo, relève plus du symbole que d’une véritable addition substantielle, et ceci depuis la première apparition des femmes dans un FIFA. Cette saison, les équipes féminines de la D1 française et de la Barclays WSL anglaises sont disponibles, avec de surcroît la modélisation de beaucoup de joueuses, même parmi les moins connues d’entre elles. Les utilisateurs pourront donc prendre en main des clubs féminins pour la première fois dans ce FIFA 23, dans les matchs amicaux ou lors du monde Saison. Sans pouvoir, donc, les retrouver en Carrière ou dans FUT. Si vous ne jouez qu’à ce dernier – comme la majorité des personnes achetant FIFA -, vous ne croiserez jamais l’ombre d’une femme sur un terrain. Sauf en tant qu’arbitre durant un match, autre ajout symbolique de ce FIFA 23, ou durant la création de votre avatar, masculin ou féminin, sur Club Pro et Volta.

D’ailleurs, ces deux modes fusionnent partiellement dans FIFA 23. Toujours jouables séparément, Club Pro et Volta partagent la progression de votre avatar, en ce qui concerne ses aptitudes ou son apparence entièrement customisable, via des items que l'on peut acheter en boutique – avec, cette année, l’ajout des tatouages. Enfin, pour le mode Carrière, qui a ses adeptes et qui offre une sorte de simili Football Manager 2022, les joueurs pourront contrôler des entraîneurs de renom durant leur carrière, dont Pep Guardiola, Jürgen Klopp ou Christophe Galtier – qui est mal modélisé.

Pack PS5 FIFA 23 : Je suis FUT de toi

Entrons désormais dans le vif du sujet, avec le mode de jeu le plus prisé de FIFA depuis des années : Ultimate Team, dit FUT. Outre quelques nouvelles cartes Icônes – Xabi Alonso, Jairzinho, Gerd Müller – et Heroes – dont Jean-Pierre Papin et Sydney Govou -, la nouveauté majeure de FUT sur FIFA 23 se trouve dans les liens entre les divers joueurs au sein de votre équipe. Le but du mode est de construire la meilleure équipe possible en prenant soin que les joueurs s’entendent entre eux, à travers leur nationalité, leur ligue et/ou leur club. EA a repensé en profondeur l’alchimie entre les joueurs, et l’utilisateur a gagné en liberté ce qu’il a perdu en simplicité.  En effet, désormais, tous les joueurs du jeu sont théoriquement utilisables peu importe la nature de votre équipe, puisque placer le Français Dimitri Payet dans une formation composée entièrement de joueurs de Bundesliga ayant d’autres nationalités que celle du numéro 10 de l’OM ne fera pas baisser les statistiques du Marseillais et des joueurs en lien direct avec lui, comme cela aurait été le cas les années précédentes. De plus, un gardien de but et un buteur du même club/ligue/nationalité sont désormais en lien actif, alors qu’auparavant, ils auraient dû être placés côte à côte sur le terrain pour que leur liaison soit payante – le but étant que les joueurs aient des liens entre eux pour améliorer leurs statistiques générales. Le hic, c’est que les DCE – des genres de puzzles à compléter pour recevoir des récompenses – deviennent désormais très compliquées à achever, à cause de la difficulté pour appréhender les subtiles règles de cette nouvelle refonte de « l’alchimie ».

Enfin, autre nouveauté : “Moments”. Dans ce nouveau mode de jeu plutôt plaisant, vous devez atteindre des objectifs, d’abord simples puis plus complexes, pour gagner des Étoiles, qui vous font accéder à diverses récompenses : des packs, des jetons draft, ou la carte de l’entraîneur Ted Lasso, de la série d’Apple+. À noter que vous pourrez rejouer dans ce mode des moments forts du début de carrière de Kylian Mbappé, l’égérie du jeu.

Lenteur générale vs rapidité des skills

Comme chaque année au début du jeu, les bruits courent que FIFA est plus lent. Manette en main, on confirme cette impression, même si on peut être trompé par le fait que les joueurs glissent toujours autant sur le terrain qu’auparavant. Les avatars sont un peu plus lourds que l’an dernier, et donc moins vifs pour se retourner ou faire des passes, qui vont d’ailleurs plus souvent en touche qu'à l'accoutumée, signe que tous les joueurs ne sont pas des Xavi en puissance – c’est un bon point. Mais non, le jeu n’a pas complètement changé de philosophie, et FIFA 23 reste avant tout tourné vers le spectacle. Les gestes techniques sont toujours aussi mortels pour une défense, et d’autant plus avec la lenteur générale des avatars. De fait, les utilisateurs maîtrisant les skills ont un avantage net sur leurs opposants. Ce fort déséquilibre devra être corrigé par un patch, mais dans quelle direction va aller EA Sports : baisser l’efficacité des dribbles ou augmenter la vitesse générale du gameplay pour répondre à ce déséquilibre ? On ne prend pas les paris que l’éditeur américain ira dans le sens d’un ralentissement…

Par ailleurs, on remarque une refonte complète du système des corners et des coups francs. Le joueur peut désormais déterminer la zone du ballon où il va tirer, ce qui va ensuite donner un effet particulier au ballon – piqué, brossé, etc. Pour les penaltys, tout est une affaire de timing, et l'utilisateur doit appuyer au bon moment sur un curseur mouvant, puis viser le coin où il veut tirer. Aisées à prendre en main, ces nouveautés sont agréables, tout comme l’ajout d’un tir puissant. Votre joueur met un temps pour armer sa frappe, mais celle-ci donne un boulet de canon jouissif à utiliser, mais souvent difficilement arrêtable pour les portiers. Qui sont par ailleurs assez mauvais : il n’est malheureusement pas vraiment difficile de marquer des buts et de se retrouver avec des scores de tennis après seulement 2 ou 3 matchs sur FIFA 23

Date de sortie FIFA 23 : « On ne change pas une équipe qui gagne »

Avec ce dernier FIFA – la franchise s’appellera dès l’an prochain EA Sports FC -, l’éditeur américain ne nous surprend guère. EA n’ayant aucunement intérêt à changer en profondeur un jeu qui marche à ce point commercialement, l’éditeur nous sert sans surprise un FIFA 23 très complet en termes de mode de jeu, mais qui ressemble beaucoup à son prédécesseur, et dont les quelques ajouts, de gameplay ou purement cosmétiques, ne masquent pas l’impression d’avoir affaire à une mise à jour du jeu précédent, qui était déjà une petite évolution du FIFA antérieur. Provisoirement plus lent d’un point de vue du gameplay, on gage que ce FIFA 23 retrouvera sa vitesse de croisière dès la 1e mise à jour. Mais il n’est pas interdit à EA de nous surprendre…

Le prix de FIFA 23 par console

Prix de FIFA 23 sur Nintendo Switch : 39,99 €

Prix de FIFA 23 sur PS4, Xbox One et PC : 69,99 €

Prix de FIFA 23 sur PS5 et Xbox Series : 79,99 €

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement