Pronostic Coupe du monde 2022 : les meilleures cotes et paris sur le Groupe H

Dans la huitième et dernière poule, la Corée du Sud, le Ghana, le Portugal et l’Uruguay s’affronteront au premier tour de ce Mondial qatari. Le Portugal parviendra-t-il à devancer l’adversaire qui l’avait fait tomber en huitièmes de finale de la précédente édition en Russie ? Que penser des Coréens et des Ghanéens ? On vous donne notre avis dans ce pronostic pour le Groupe H de la Coupe du monde 2022.

Pronostic Groupe H Coupe du monde 2022 : Le Portugal vainqueur du groupe H

Non sans mal, la Seleção portugaise a décroché sa 8ème participation en Coupe du monde !

En effet, lors des éliminatoires en Europe, les Portugais de Fernando Santos ont eu très chaud puisqu’ils sont parvenus à décrocher seulement une seconde place dans une poule composée de la Serbie, de la République d’Irlande, du Luxembourg et de l’Azerbaïdjan. Contraints d’aller chercher leur billet via deux matchs de barrages, Ronaldo et ses coéquipiers ont assuré le coup en battant la Turquie (3-1) puis la Macédoine du Nord (2-0).

Éliminés en huitièmes de finale de la précédente édition en Russie face à l’Uruguay, les champions d’Europe 2016 et vainqueurs de la Ligue des Nations 2019, arriveront au Qatar pour tenter de gagner la première Coupe du monde de leur histoire.

Pour le coach portugais, interrogé sur ses ambitions à l’approche la plus prestigieuse des compétitions, « le meilleur est encore à venir… et viendra cette année ». Par ces mots forts, Santos exprimait clairement l'ambition du Portugal au Qatar.

Pour le dernier Mondial de son capitaine quintuple Ballon d’Or Cristiano Ronaldo, la Seleção arrivera avec l’un des meilleurs effectifs de la compétition.

Armée de joueurs très talentueux comme Bernardo Silva (Manchester City), João Félix (Atlético Madrid), Rafael Leão (Milan AC), Bruno Fernandez (Manchester United), William Carvalho (Real Betis), Vitinha (PSG), les latéraux Nuno Mendes (PSG) et João Cancelo (Manchester City), Renato Sanchez (PSG), ou encore Rúben Dias (Manchester City) en défense centrale, la sélection portugaise, privée de Final 4 en Ligue des Nations cette année, se présentera avec un groupe soudé et très expérimenté pour atteindre les dernières marches de ce sommet en commençant par prendre leur revanche sur une Céleste déjà moins effrayante depuis 2 ans.

La Portugal premier du Groupe H est un pari coté 1.20 sur Zebet !

je parie sur zebet >

Pronostic Groupe G Coupe du monde 2022 : L’Uruguay qualifié

L’Uruguay aura son mot à dire cet automne au Qatar ! Troisième d’une poule unique derrière le Brésil et l’Argentine lors des éliminatoires de la CONMEBOL, la Céleste avait pourtant cédé à 6 reprises sous les ordres d’Óscar Tabárez avant l’arrivée de Diego Alonso pour reprendre sa course vers la 14ème qualification de son histoire.

Tombeur du Portugal (2-1) en huitièmes de finale de l’édition Russe, l’Uruguay avait échoué à son tour en quart de finale face aux Bleus de Didier Deschamps (0-2).

Rarement absent lors des phases à élimination directe, l’Uruguay est parvenu à sortir de sa poule à 10 reprises lors de ses 13 précédentes participations. Encore solidement composée de quelques cracks comme Darwin Núñez (Liverpool), Luis Suárez (Nacional), Federico Valverde (Real Madrid), Edinson Cavani (Valencia), Rodrigo Betancur (Tottenham Hotspur), Mathías Olivera (Napoli) ou encore l’expérimenté Martín Cáceres (LA Galaxy), la Celeste aura largement le potentiel pour s’emparer de la seconde place.

Elle reste sur 6 victoires, 1 match nul contre les USA (0-0) et une défaite (1-0) face à l’Iran au terme de 8 prestations disputées cette année et depuis l’arrivée d’Alonso au commande, l’Uruguay affiche une moyenne de 2 buts inscrits par match. La Céleste encaisse également très peu (7 clean sheets et seulement 2 buts concédés en 2022),  et avec son expérience en Coupe du monde, il sera difficile de l'éliminer au premier tour.  

L’Uruguay qualifié pour les huitièmes de finale est un pari coté 1.52 sur Betclic !

je parie sur betclic >

Pronostic Groupe H Coupe du monde 2022 : Que penser des deux autres équipes ?

La Corée du Sud

Le Tigre d'Asie a validé sa 11ème participation en Coupe du monde après un total de 12 victoires, 3 matchs nuls et une seule défaite enregistrée face aux Émirats Arabes Unis (1-0) au second tour des éliminatoires de l’AFC.

Quatrième de l’édition 2002 à domicile et qualifiée pour les huitièmes de finale en Afrique du Sud, la Corée du Sud reste sur deux Coupes du monde sans qualification pour les phases à élimination directe.

Pour cette édition au Qatar, le technicien portugais Paulo Bento pourra évidement compter sur la star des Spurs, Heung-Min Son (meilleur buteur de PL la saison passée), mais aussi sur quelques éléments intéressants comme Min-jae Kim (Napoli), Kang-in Lee (Majorque), Woo-yeong Jeong (SC Fribourg), ou encore Ui-jo Hwang (Olympiakos/Nottingham).

Contre le Portugal, l’Uruguay et le Ghana en revanche, la partie s’annonce encore compliquée au premier tour de cette édition. Attention toutefois car depuis 1 an, la Corée n’est tombée qu’à 3 reprises sur 18 matchs disputés (TCC) ! Elle reste  enfin sur une victoire (1-0) en amical face au Cameroun grâce aux prouesses d'un très grand Heung-min Son, toujours capable de faire la différence face aux meilleures défenses.

Le Ghana

Le Ghana a décroché sa 3ème participation en Coupe du monde ! Après avoir pris la première place de sa poule lors des éliminatoires de la CAF (avec 4 victoires 1 nul et 1 défaite), les Black Stars ont échoué au premier tour de la CAN sous les ordres de Milovan Rajevac. Cet échec mal digéré a provoqué le limogeage du technicien serbe très vite remplacé par Otto Addo au mois de février dernier.

Après l’arrivée de l’ancien international ghanéen aux commandes de la sélection, les Black Stars ont décroché leur billet pour le Qatar au terme d’une double confrontation avec le Nigeria (0-0 ; 1-1), en profitant de la règle du but à l’extérieur.

Le Ghana arrivera donc à ce sommet après 12 ans d’absence et un groupe combattif qui bien qu’irrégulier sur ses dernières prestations, disposera de quelques cartouches intéressantes pour faire la différence. On pense notamment à Inaki Williams (Bilbao), Mohammed Kudus (Ajax), Thomas Partey (Arsenal) ou encore Jordan Ayew (Crystal Palace) pour ne citer qu'eux.

En 2006 et en 2010 dans un contexte totalement différent, les Black Stars étaient parvenues à sortir de leur poule en allant même jusqu’aux quarts de finale de l’édition sud-africaine pour échouer très injustement en 2010 face à la Celeste uruguayenne. Cette dernière avait profité d’une faute de main de Luis Suarez pour empêcher le Ghana de prendre l’avantage, avant de s'imposer aux tirs au but après prolongation.

Comme un clin d'oeil, cette même affiche sera celle de la troisième et dernière journée du Groupe H au Qatar cet automne !

Le Ghana parviendra-il à prendre sa revanche pour assurer une nouvelle qualification en huitièmes de finale ? Réponse le 2 décembre prochain !

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement