Neymar, Mbemba, le PSG toujours invaincu… les Tops-Flops de PSG-OM

Après trois matchs nuls consécutifs (deux fois contre Benfica en Ligue des Champions, et face à Reims samedi dernier), le Paris Saint-Germain a enfin retrouvé le chemin de la victoire, dans le Classique face à l'Olympique de Marseille, par la plus petite des marges (1-0), ce dimanche soir, au Parc des Princes. Le Brésilien Neymar a inscrit le but parisien, sur une passe décisive de Kylian Mbappé, dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. Voici les Tops-Flops de ce PSG-OM.

Cengiz Ünder Samuel Gigot Neymar PSG OM

Les Tops de PSG-OM

Neymar, le meneur buteur

Malgré un nombre conséquent de ballons perdus (15 en première période, 23 en tout), une propension à ralentir le rythme et une certaine tendance à trop porter le ballon, faisant du Brésilien la cible des défenseurs marseillais (6 tacles reçus, un rouge provoqué), Neymar a été l'homme décisif du côté du PSG, plus que Lionel Messi, qui a touché la barre sur coup-franc en première mi-temps mais qui fut plutôt discret ce soir, ou Kylian Mbappé, comme nous le verrons plus loin. Neymar, positionné en numéro 10 derrière un duo d'attaquant dans l'innovant 4-3-1-2 de Christophe Galtier, a touché beaucoup de ballons (89, record au PSG), en menant le jeu. Chirurgical sur sa seule frappe du match, le Brésilien a conclu un beau mouvement collectif sur une récupération haute du PSG (45+2), sur une passe décisive de Kylian Mbappé. Décisif au moment opportun, Neymar est l'homme fort du trio magique du PSG, ce dimanche soir.

Chancel Mbemba, le roc olympien

Au four et au moulin, Chancel Mbemba a été très solide défensivement malgré le but encaissé, en muselant notamment le Français Kylian Mbappé, qui se décalait souvent sur le côté gauche sur les contres parisiens et lui a fait face à plusieurs reprises ce dimanche. Surtout, Chancel Mbemba a été l'auteur de nombreuses montées tranchantes en attaque, pour mener le surnombre sur le côté gauche du très esseulé défenseur espagnol Juan Bernat. Au point de faire meilleure impression, offensivement, que les deux pistons marseillais du jour, Jonathan Clauss et Nuno Tavares, très discret. L'ex-joueur du FC Porto a tenté un ciseau, en début de 2e mi-temps (53e), qui a échoué à côté des cages de Gianluigi Donnarumma (sorti sur blessure à la 55e) et a touché 70 ballons, troisième meilleur total du côté de l'OM. Impressionnant.

PSG, vainqueur tranquille, leader invaincu

Sans forcer son talent, le PSG s'est imposé 1-0 dans le Classique, malgré de nombreux absents (Sergio Ramos, Presnel Kimpembe, Nuno Mendes). Peu mis en danger par l'OM, qui a beaucoup tiré de loin et hors cadre, le PSG de Christophe Galtier renoue avec la victoire, après le nul contre Reims, et conserve sa place de leader, sans avoir connu la défaite en L1, après 11 journées. C'est le seul club du championnat de France dans ce cas.

La muraille Pau Lopez

Certes, la muraille espagnole s'est fissurée à une reprise, en première période (45+2), sur une frappe imparable de Neymar. Mais Pau Lopez a sorti un match très costaud, notamment dans le premier acte, où l'ancien gardien de but de l'AS Roma a effectué de nombreuses parades, dont certaines difficiles devant Kylian Mbappé, Lionel Messi ou Achraf Hakimi (4e, 5e, 19e). En tout, Pau Lopez a fait 8 arrêts ce soir. Solide.

Les Flops de PSG-OM

Mbappé brouillon

Associé à Lionel Messi dans un 4-3-1-2, Kylian Mbappé a certes été décisif sur le but du PSG, en donnant une passe décisive au Brésilien Neymar, mais le Français s'est surtout fait remarquer pour son incapacité à se mettre en bonne position, suffisante en tout cas pour tromper les solides Chancel Mbemba, d'abord, puis Pau Lopez, ensuite. Le Français, muet ce soir, a paru en manque de solution offensivement, et a fait mauvaise impression en ne faisant pratiquement jamais aucun effort défensif, à l'instar de Lionel Messi.

Le coup de folie de Gigot

Entré à la 44e à la place d'Eric Bailly, blessé, Samuel Gigot s'est fait remarquer très négativement, en seconde période, sur un tacle glissé dangereux sur Neymar. Le défenseur central a été expulsé directement par l'arbitre de la rencontre, Clément Turpin, et a laissé ses coéquipiers à dix, à partir de la 72e. Mené 0-1, l'OM a vu ses chances de revenir au score réduites à néant.

Inoffensif, l'OM chute du podium

Si l'Olympique de Marseille a fait globalement bonne impression dans le jeu et dans le pressing, qui a pu gêner les Parisiens, l'équipe d'Igor Tudor s'est également illustré par son inefficacité offensive, en ne mettant que peu de fois Gianluigi Donnarumma en danger. Battu 1-0, l'OM chute du podium, derrière Lens (3e), qui compte 1 point d'avance, et surtout Lorient (2e), qui en a 3. Mais l'OM affronte les Sang et or samedi prochain, à 21h.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement