PSG : Galtier se justifie sur le système et Hakimi

Face aux journalistes vendredi, à la veille de la venue de Troyes en Ligue 1, Christophe Galtier a détaillé les conséquences de son changement de système de jeu sur les prestations du défenseur marocain Achraf Hakimi.

Achraf Hakimi, PSG, Paris Saint-Germain

Après avoir évolué en 3-4-3 en début de saison, le Paris Saint-Germain a bouleversé ses plans et joue depuis quelques matchs en 4-3-3, un système de nouveau mis en place mardi dernier contre le Maccabi Haïfa en Ligue des champions (7-2, 5e journée de la phase de poules). Présent ce vendredi en conférence de presse, avant la réception samedi de Troyes au Parc des Princes comptant pour la 13e journée de Ligue 1, Christophe Galtier a justifié ce changement de système de jeu, bénéfique selon l'entraîneur parisien sur les performances du latéral droit marocain Achraf Hakimi.

“Nos latéraux étaient de plus en plus fatigués”

“Concernant les latéraux et notamment Achraf Hakimi, on a réfléchi à comment est-ce que l’on pouvait libérer nos couloirs au maximum. On s’était donc penché vers un système avec une animation à l’intérieur du jeu et des pistons qui sont positionnés très haut. On s’appuyait alors sur une défense axiale constituée de trois défenseurs. Cependant, on a constaté qu’avec la multiplication des matchs nos latéraux étaient de plus en plus fatigués. C’est une animation qui leur demande beaucoup d’énergie, avec un nombre conséquent de courses à haute intensité qui partent parfois de très bas sur le terrain. On a alors effectué un recrutement avec des milieux qui affectionnent particulièrement le cœur du jeu : que ce soit Renato Sanches, Fabian Ruiz ou Carlos Soler. On a ensuite mené une réflexion sur comment avoir une meilleure maitrise du jeu tout en mettant nos trois éléments offensifs dans de bonnes conditions.”

Recruté au cours de l'été 2021 contre un chèque de 66,50 millions d'euros, l'ancien défenseur de l'Inter Milan a disputé 18 matchs toutes compétitions confondues depuis le lancement de la saison 2022-2023, pour 12 rencontres et 2 buts en Ligue 1.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement